Des articles

Un «tremblement de terre» en Grande-Bretagne en 664

Un «tremblement de terre» en Grande-Bretagne en 664


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Un «tremblement de terre» en Grande-Bretagne en 664

Par David Woods

Peritia, Vol. 19 (2005)

Résumé: Il y a de bonnes raisons de douter de la justesse d'un compte rendu dans les annales irlandaises d'un tremblement de terre en Grande-Bretagne en 664. Il semble qu'une référence métaphorique à une perturbation dans l'église là-bas, à savoir le synode contentieux de Whitby, a été interprétée littéralement et mal compris par le compilateur de l'enregistrement qui se trouve derrière les annales existantes.

Introduction: Les Annales d'Ulster (AU) enregistrent la survenue d'une série d'événements inquiétants ou de catastrophes naturelles en 664, y compris un tremblement de terre en Grande-Bretagne:

Tenebrę à kl. Maii in nona hora, 7 in eadem ęstate coelum ardere visum est. Mortalitas in Hiberniam peruenit in kl. Augusti. Bellum Lutho Feirnn, .i. i Fortrinn. Mors Cernaigh filii Diarmato mc. Aedho Slane; et terremotus chez Britannia; 7 Comgan moccu Teimhne, 7 Berach ab Benncair. Baetan moccu Cormaicc, abb Cluano, obiit. Dans Campo Itho Fothart exarsit mortalitas primo dans Hibernia. A morte Patricii .cca .iii., Prima mortalitas .cxii. «L'obscurité sur le Kalends [1er] de mai à la neuvième heure, et le même été, le ciel semblait être en feu. La peste a atteint l'Irlande le Kalends [1er] août. La bataille de Luith Feirn c'est-à-dire à Fortriu. Mort de Cernach, fils de Diarmait, fils d'Aed Sláne; et un tremblement de terre en Grande-Bretagne; et Comgán moccu Teimni et Berach, abbé de Bennchor, [reposé]. Baetán moccu Cormaicc, abbé de Cluain, est mort. Dans Mag Ítha de Fothairt, la peste a fait rage pour la première fois en Irlande. De la mort de Patrick 203 [années, et de] la première mortalité 112 [années] ».

Les Annals of Tigernach (AT) et Chronicon Scotorum (CS) enregistrent le même catalogue d'événements, bien que le CS les date à 660. De plus, CS situe le tremblement de terre en Irlande plutôt qu'en Grande-Bretagne. Cependant, l’accord de l’UA et d’AT suggère qu’ils préservent au mieux le libellé original de leur ancêtre commun en la matière, de sorte que la soi-disant «Chronique Iona» avait probablement localisé cet événement en Grande-Bretagne. On peut également préférer cette lecture au motif que lectio difficilior, c'est-à-dire qu'il est difficile de comprendre pourquoi un éditeur ou un copiste irlandais aurait pu changer une référence originale à l'Irlande en une référence à la Grande-Bretagne, bien qu'il soit facile de comprendre comment l'inverse a pu se produire.


Voir la vidéo: Animation séismes FR (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Balfour

    C'est dommage que maintenant je ne peux pas exprimer - c'est très occupé. Mais je reviendrai - j'écrirai nécessairement que je pense sur cette question.

  2. Kell

    Un message très drôle

  3. Deacon

    J'aimerais te parler.

  4. Enos

    Merci pour le soutien, comment puis-je vous remercier?

  5. Spencer

    Je crois que vous vous trompez. Je suis sûr. Je peux le prouver.

  6. Tale

    C'est d'accord, cette brillante idée est nécessaire juste au fait

  7. Sanbourne

    Je peux suggérer de vous visiter un site, avec une grande quantité d'articles sur un thème intéressant.



Écrire un message