Des articles

Thomas Henrix - Histoire

Thomas Henrix - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Thomas Henrix

(Tr : t. 203 ; 1. 115'4" b. 22'2" dph. 12'1", art. 9.5 k.
cl. "Strath''')

Thomas Henrix, un chalutier à vapeur à coque en acier construit en 1918 à Leith, en Écosse, par Hawthorns and Co., Ltd., pour l'Amirauté britannique, a été loué par la marine américaine pour servir dans le détachement de déminage de la mer du Nord. Elle opérait à partir de Kirkwall, en Écosse, soutenant l'opération de déminage dans le barrage entre la Norvège et l'Écosse. Loué le 2 juin 1919, il est rendu à l'Amirauté le 6 août 1919.


Thomas Alfred Hendrix (1893 - 1944)

Thomas Alfred Hendrix, fils de Thomas J. Hendrix et de Narcissus Durbin Hendrix, est né le 31 janvier 1893 dans le comté de Gasconade, Missouri. Il peut également être connu sous le nom de T. Alfred Hendrix.

Alfred Hendrix avait deux frères et sœurs aînés, William E. Hendrix né en 1883 et Clara Ellen Hendrix née en janvier 1886.

Le recensement fédéral des États-Unis de 1900 montre que James A. Hendrix a 8 ans. Son frère William E. Hendrix a 16 ans et sa sœur Clara Hendrix a 14 ans. Sa sœur cadette, Gusti M. Hendrix a 5 ans et un jeune petit frère, George B. Hendrix a 3 mois 1/2 au moment du recensement. La famille vit dans le canton de Bourbois, comté de Gasconade, Missouri.

Dans le recensement fédéral des États-Unis de 1910, T. J. Hendricks (c'est ainsi que l'orthographe était pour le recensement) et sa femme, Narcissus Hendricks, vivent dans le canton de Washington, dans le comté de Webster, Missouri. William Hendrix et Clara Hendrix Tackett ne vivent plus dans le ménage. Clara a épousé William Robert Tackitt et ils ont leur propre famille et ménage. Vivre dans le ménage avec Tom et Narcissus Hendrix sont leurs enfants : Alfred Hendricks, 17 ans Myrtle Hendricks, 15 George Hendricks, 10 et Gilla Hendricks, 6 ans. Thomas est répertorié comme agriculteur.

Le 4 septembre 1915 à Springfield, Missouri, dans le comté de Greene, Missouri, Myrtle Hendrix épousa Patrick O'Conner. Patrick O'Conner et Myrtle Hendrix O'Conner ont eu deux fils. Myrtle était veuve avant le recensement fédéral des États-Unis de 1920.

Le 30 septembre 1917, la grand-mère d'Alfred Hendrix, Mary Druscilla Crider Hendrix, est décédée. Elle a été enterrée dans le comté de Gasconade, Missouri, au cimetière St. Michael. Elle avait 85 ans et était veuve depuis plus de 50 ans.

Vers 1916, Thomas Alfred Hendrix épousa Verna Jane. Ils eurent deux fils et trois filles.

Le 18 mars 1917, Thomas Alfred Hendrix et Verna Jane Hendrix ont eu un fils, Bricen Lee Hendrix.

Dans la carte d'enregistrement de la Première Guerre mondiale des États-Unis, Thomas Alfred Hendrix indique que son adresse est Oklahoma. Il déclare que son anniversaire est le 31 janvier 1893 et ​​qu'il est né à Bland, Missouri. Il est marié et a une femme et un enfant.

Dans le recensement fédéral des États-Unis de 1930, Thomas A. Hendrix vit à Hobart, Kiowa, Oklahoma. Il loue sa maison. Il déclare que l'âge de son premier mariage était de 23 ans. Il déclare qu'il est capable de lire et d'écrire et que sa profession est un ouvrier et qu'il travaille à des petits boulots.

Dans le recensement fédéral des États-Unis de 1930, Thomas Alfred Hendrix a 36 ans et vit à Hobart, Oklahoma. Vivre dans le ménage avec lui est son épouse, Vernie J. Hendrix, 34 enfants, Bricen L. Hendrix, 12 Lora E. Hendrix, 10 Harold V. Hendrix, 7 et Nina F. Hendrix, 3 ans.

Le père d'Alfred Hendrix, Thomas J. Hendrix, est décédé en 1928. Il est enterré au cimetière St. Michael's dans le comté de Gasconade, Missouri. Il s'agit d'un cimetière catholique et c'est également là que sa mère, Mary Druscilla Crider Hendrix, est enterrée.

Dans les cartes d'enregistrement de la Seconde Guerre mondiale des États-Unis pour 1942, Thomas Alphard Hendrix vit au 709 South Monroe, Hobart, Kiowa Oklahoma. Il a 49 ans. Il déclare qu'il est au chômage.

Au mémorial Find a Grave n° 24010516, T. Alphard Hendrix est inscrit comme né en 1893 et ​​décédé en 1944. Il est enterré au cimetière Hobart Rose à Hobart, comté de Kiowa, Oklahoma.

Verna J. Hendrix est décédée en 1977 et est enterrée au Hobart Rose Cemetery à Hobart, Oklahoma.


Il existe des preuves qu'Alfred est décédé avant 1945. Le 1er septembre 1945, sa mère, Narcissus Durbin Hendrix, est décédée. Elle vivait avec son frère William E. Hendrix à Hobart, Oklahoma. Il n'y a aucune mention d'Alfred étant un survivant. Sa mère avait 81 ans lorsqu'elle est décédée. Elle était tombée et s'était fracturé la hanche. Quelque temps auparavant, elle avait subi un accident vasculaire cérébral. Le corps a été ramené à Conway, Missouri. L'inhumation a eu lieu au cimetière de Reed près de Conway, Missouri. Les survivants comprenaient deux fils, William E. Hendrix d'Oklahoma et George du Texas et deux filles, Mme Clara Tackett, Marshfield, Missouri et Gillie.


Thomas M. Hendrix (1827 - 1864)

Nom de l'unité de combat : 1st Regiment, South Carolina Artillery Side : Confederacy Company : K Rang du soldat In : Private Soldier's Rank Out : Private Autre nom : Thomas/Hendricks Numéro de film : M381 ROLL 15 Numéro de plaque : Notes : Note générale - Original déposé sous Thomas /Hendricks Battle Unit Note - (Anciennement 1 Batt'n. SC Art'y.) [1]

Remarque : Thomas fait partie du 27e Régiment et également du 22e Régiment de J.B.O. L'histoire de Landrum de Spartanburg, SC.

Thomas s'est enrôlé comme soldat dans la compagnie K, 27th South Carolina Infantry le 17 février 1863 à Charleston, en Caroline du Sud. Il était en service détaché à Fort Sumter de mars à avril 1864. Il a été capturé près de Petersburg, Virginie le 24 juin 1864 et emprisonné à la prison Bermuda Hundred yankee, Virginie et transféré à la prison de Fort Monroe yankee, Virginie le 25 juin 1864. Il a été transféré à la prison yankee de Point Lookout, Maryland le 27 juin et transféré à Elmira yankee prion, New York le 16 août 1864. Il est décédé à Elmira d'une pneumonie le 13 novembre 1864. Il a été transféré à la compagnie B du 27 alors qu'un prisonnier de guerre .

Effets, 1 chapeau, 1 paire de chaussures, 1 paire de pantalons, 1 veste.

Thomas et ses deux frères, Henry et William, sont tous morts en tant que prisonniers de guerre à Elmira. Henry et William y sont enterrés dans une fosse commune. Thomas est enterré au Woodlawn National Cemetery, 825 Davis Street Elmira, Chemung County, New York USA [2]


Thomas Henrix - Histoire

L'épouse de Benjamin Hendrix est inconnue.

  • Concession de terres pour 100 acres 10 ans après l'indépendance - transcrit
  • Concession foncière Page 1
  • Concession de terres Page 2
  • Concession foncière Page 3
  • Acte 1818 - Transcrit
  • Acte 1818 Page 1
  • Acte 1818 Page 2
  • Acte 1818 page 3

Ils ont eu les enfants suivants :

  1. William né Wilkes Co. NC est mort dans la guerre civile
  2. Nancy
  3. George Bradley
  4. Wilson
  5. Vincent H. né le 8 juin 1837 Wilkes Co., NC Marié 1st Martha Mary Walsh et la deuxième épouse était Sarah Marley

Vincent H. Hendrix né le 6-9-1837 Wilkes Co., NC décédé le 6-27-1915 Caldwell Co., NC a épousé Mary Martha Walsh, née le 19 avril 1843 Wilkes Co., NC décédée le 29 juin 1880, elle était sa fille des enfants Elbert K. Walsh et Elmira Cox Walsh :

  1. Lenzy F Hendrix né le 29 oct. 1862 Wilkes Co., NC Décédé le 1 déc. 1946 Marié avec Julia Ann West
  2. John Wilson
  3. Juliette E.
  4. Nancy L.
  5. Sallie L.

Titres fonciers de Vincent Hendrix :

Lenzy Franklin Hendrix b. 29 octobre 1862 Wilkes, Co., Caroline du Nord d. 1 déc. 1946 Place Clay Co. NC mar. Julia Ann West le 3 janvier 1883 à Wilkes Co., NC chez ses parents. Julia Ann West est née le 14 août 1859 à Wilkes, Caroline du Nord et décédée le 7 juin 1937 à Clay Co., Caroline du Nord. Elle a été enterrée au cimetière baptiste de Hayesville, en Caroline du Nord. Ils ont déménagé de Wilkes Co., NC à Clay Co., NC vers 1905. Lenzy est répertorié comme Lindsey dans un registre de recensement le montrant à l'âge de 8 ans vivant avec ses parents et ses frères et sœurs lors du recensement de 1870. Au recensement de 1910, son nom était orthographié Lindsey F. 47 ans, marié 27 ans, b. NC, vivant avec Julia A. 51 ans, n. NC, fille Martha âgée de 23 ans, fils Omar, âgé de 21 ans, fils John F. âgé de 18 ans, fils Leonard âgé de 16 ans, fille Mamie âgée de 9 ans et une possible petite-fille Jessie M. âgée de 1 ans Juliea Ann West était la fille de Franklin West et Chntha Holder . Ils ont eu les enfants suivants : Lenzy et Julie ont migré vers le comté de Clay en Caroline du Nord. Ils sont montés dans un wagon jusqu'à Morgantown, puis sont montés à bord d'un train pour Murphy, en Caroline du Nord. Un chariot les a ensuite emmenés dans le comté de Clay où Lenzy avait acheté des terres dans la région de Downings Creek à J. H. et Minnie Cassada. Leur maison était modeste, avec une grande cuisine, un salon avec une grande cheminée et une chambre assez grande pour accueillir le nombre de lits nécessaires à leurs cinq enfants.

  • Acte foncier 1894 P1
  • Acte foncier 1894 P2
  • Acte foncier 1894 P3
  • Acte foncier 1894 - Transcrit
  • Août 1909 Page 1
  • Août 1909 Page 2
  • Août 1909 - transcrit
  • 1910 P2
  • 1910 - transcrit
  • Janvier 1924 Page 1
  • Janvier 1924 Page 2
  • janvier 1924 - transcrit
  • Septembre 1924 Page 1
  • septembre 1924
  • Sept 1924 - transcrit

Grand-père avait possédé un magasin et un moulin dans le comté de Wilkes. Dans cette nouvelle résidence, un moulin se dressait à quelques encablures de la maison. Le magasin général a été construit sur la courbe de la route sur un talus escarpé. Sous le magasin, des "coops" ont été construits pour les poulets et des enclos pour les divers animaux qu'il a pris en échange des articles que le magasin contenait.

En face de leur maison se trouvait le jardin où de nombreuses variétés de légumes et de fruits étaient cultivées. Une palissade blanche entourait le jardin. Il fallait éloigner les animaux errants et parfois une petite-fille qui risquait de se promener dans cette zone. La tentation de goûter les râpes rouges au fur et à mesure qu'elles commençaient à mûrir était souvent hors de contrôle des petits doigts. Grand-mère semblait connaître nos désirs et donnerait un avertissement sévère de ne pas cueillir les baies qui étaient nécessaires pour faire de la confiture et de la gelée.

Le moulin de grand-père émerveillait les yeux d'un enfant. Alors qu'il démarrait le moteur, un bruit terrible se fit entendre alors que le maïs voyageait le long des différentes étapes du processus de broyage. Mon frère et moi nous tenions à la poubelle pour regarder le repas s'y renverser. Parfois, tendre la main pour laisser couler le repas dedans.

  1. Roxie Alice, née le 17 décembre 1883 décédée le 29 janvier 1889
  2. Martha Ann Hendrix née le 12 juin 1886 Wilkes Co.NC décédée le 16 janvier 1947 Clay Co., NC
  3. Omar Franklin né le 12 juin 1889 d le 13 mars 1983 Clay Co., NC
  4. John Philo est né
  5. Leonard Arvil né le 22 janvier 1894 Wilkes Co., NC décédé le 21 avril 1949
  6. Mamie Elmira née le 16 juillet 1900 Wilkes Co., NC décédée le 12 avril 1917 Clay County, NC
  1. James Hendrix
  2. Martha Inez Hendrix (10 avril-)
  3. Jarvis Ray Hendrix (11 mai 1919-2 mars 1987) m. Martha Jeanette Ware (8 septembre 1920-30 juin 1990) puis Ruth Naomi Schossler (7 avril 1918-)
  4. Thomas Willis Hendrix
  5. Irene Hendrix [Acte biblique de naissance]
  6. George Lenzy Hendrix (1 juin 1927 -) m. Bonnie Ann Kroeckel (7 août 1927-)

Note d'Irene Hendrix Basey :

Philo Hendrix m. Carrie Lee Carter le 16 janvier 1915 dans la maison de R. J. Coffey, un pasteur baptiste. Ils ont élu domicile dans la région de Downings Creek, dans le comté de Clay. Papa a construit leur maison au pied des montagnes. Les Double Knobbs étaient en vue depuis leurs terres agricoles. Papa était charpentier et agriculteur, et les bâtiments ont été ajoutés pour leurs divers besoins. Papa et mère étaient membres de l'église baptiste de Downings Creek.

En 1933, papa a eu l'opportunité de venir en Indiana. Il était ambitieux et ayant entendu parler du merveilleux sol et des opportunités qui existaient, il est venu voir. Plus tard, à l'automne de la même année, il fit venir sa femme et ses enfants. Les affaires familiales étaient emballées dans le camion qui devait nous emmener dans l'Indiana. Nous avons dit au revoir à notre tante et à notre oncle alors qu'ils nous regardaient partir pour le long voyage vers l'Indiana.

Papa aimait l'agriculture et travaillait avec diligence pour produire des récoltes abondantes dans les "flatlands" de l'Indiana. Un membre de la famille a décrit le père comme un homme chrétien honnête et travaillant dur avec une grande intégrité. Il est décédé cinq ans après avoir déménagé dans l'Indiana et est inhumé au cimetière d'Oak Forest, situé dans le comté de Clay, en Caroline du Nord.

Note du propriétaire du site Web : après avoir déménagé dans l'Indiana, John Philo est tombé malade et est décédé. La famille a perdu la ferme et tous ses biens. Des proches ont dit qu'après leur départ, quelqu'un est entré dans la maison et a tout pris. La maison a été incendiée dans des circonstances suspectes.

Irene Hendrix a épousé Carl Wilbur Basey. Leurs descendants sont répertoriés ici .

D'après le livre, Pinhook au Brésil par Nelle Decker Hubbard, publié par Wm. Mitchell Printing Company à Greenfield, Indiana, 1936, ce qui suit est connu de la famille Hendrix : des frères ont voyagé en Amérique depuis la Hollande ou (une histoire orale traditionnelle) qu'Adam et Frederick Hendrix, deux frères, et Hendrik Hudson, leur cousin, ont voyagé vers L'Amérique en 1609, débarquant sur Manhattan Isalnd, et étaient deux des premiers colons de New Amsterdam, maintenant connue sous le nom de City of New York. Adam et Frederick étaient propriétaires de biens immobiliers à New Amsterdam et Frederick est décédé en 1686. On ne sait pas combien de temps les frères sont restés à New Amsterdam, mais ils étaient propriétaires de maisons et de familles élevées. Quelque temps plus tard, les descendants ont émigré dans les environs de Baltimore, Maryland, où ils ont gardé un éminent tavers, connu sous le nom de Boule bleue. Ils étaient propriétaires de biens immobiliers, mariés, ont élevé des familles et auraient vécu jusqu'à un âge avancé, laissant leurs enfants confortablement installés. Leurs descendants ont gardé la taverne, qui est devenue un hôtel. L'un des fils d'Adam a déménagé en Pennsylvanie et y est décédé quelques années plus tard. L'un de ses fils, Joseph, était le père d'Adam, qui a émigré à Fayette, comté de Howard, Missouri en 1839 et y est décédé en 1876. On dit que les fils de Frederick ont ​​émigré dans le Maryland puis dans le New Jersey avec les descendants immédiats d'Henry et Peter va aussi loin au sud que la Caroline du Nord. Au chapitre VII, le livre note : L'arbre généalogique Hendrix, depuis la première transplantation à New Amsterdam pour le pays d'origine, il y a près de trois cents ans, a produit de nombreuses branches et brnadhlets, jetant sa lignée dans de nombreux États du centre, du sud et de l'ouest de l'Union. Mais il est universellement accepté et convenu que tous sont issus de la même famille parentale, des immigrants de Hollande au début du XVIIe siècle. De cette unanimité de croyance quant à l'unicité de la souche parentale, il est facilement déductible qu'il n'y avait qu'une seule façon d'épeler le nom, et tout aussi raisonnable de supposer que les changements qui se sont produits, que ce soit dans le pays de la nativité ancestrale ou dans le pays de leur adoption, sont à attribuer à des causes circonstancielles et locales. Le nom a été orthographié à l'origine Hendrick, par la suite Hendricks, et à une date encore plus tardive, Hendrix, et dans certains cas Hendryx et Hendrik.

Ce qui suit est tiré du Journal of Surry County Genealogical Association, Volume V, Book II, avril 1985 : Résumés des testaments

4:61a. 11 août 1833. Testament de FREDERICK HENDRICK (HENDRECHAN). Épouse Catherine toute vie successorale ou veuvage, puis aux enfants. Fils Joshua 1,00 $. Susannah FRAZIER lit et meubles, fils BENJAMIN HENDRICK 1,00 $, terrain natal de Ruth HENDRICK, terrain de Joseph HENDRICK sur lequel PETTIJOHN vit maintenant adj. Joes SPARKS, dau. Sarah PETTIJOHN 50 a. où elle vit maintenant. Reste partagé entre dau. Ruth et fils John et dau. Sarah PETTIJOHN. Wm. HENDRICKS, ex. Esprit : James TULBERT, John CLARK. S/Frederick HENDRICK. Cour des successions de novembre 1833.

Le récit suivant est d'Irene Hendrix Basey, fille de John Philo Hendrix :

John Philo Hendrix est né dans le comté de Wilkes, en Caroline du Nord, le 13 juillet 1891. Son père a déménagé la famille dans le comté de Clay, en Caroline du Nord, vers 1905 et John Philo a épousé Carrie Lee Carter, le 15 janvier 1915. Ils vivaient dans la colonie de Downings Creek. Clay County et sa maison était au pied des montagnes. John Philo était charpentier, fermier, fabricant de meubles et avait une forge située non loin de la grange. il travaillait souvent pour ses voisins. [C'était amusant de le regarder travailler, et je travaillais sur le soufflet qui aidait à contrôler les charbons ardents du feu, qui servaient à chauffer le métal qu'il travaillait pour créer la forme qu'il désirait.] Il a été décrit à moi par une cousine qui l'avait connu toute sa vie comme un chrétien travailleur et d'une grande intégrité. Il avait tout le matériel pour être utilisé comme cordonnier pour réparer nos chaussures.

Il pourrait utiliser son don de fabriquer des meubles et de tisser des fonds en noyer sur les chaises qu'il fabriquerait. Il a fait un petit chariot pour ses enfants à utiliser pour descendre les collines. Il était un perfectionniste car il travaillait la pièce qu'il avait coupée dans la bûche pour la rendre parfaitement ronde. Il avait fait descendre l'eau d'une source dans la montagne jusqu'à une boîte près de l'endroit où ma mère faisait sa lessive pendant les mois d'été. Son père avait acheté un professeur de musique chez eux où les enfants apprenaient à jouer d'un instrument. Papa a essayé de jouer du banjo, mais n'a jamais pu accomplir les réalisations nécessaires. Il était très strict en ce qui concerne ses enfants concernant l'honneur et la foi chrétienne. Lui et ses frères ont aidé à construire l'église baptiste où il était diacre.

Lorsque nous recevions une nouvelle paire de chaussures, papa découpait un morceau d'un vieux pneu, puis le coupait pour l'adapter au bas de la chaussure afin qu'elle dure plus longtemps. Il a inventé ces chaussures que les enfants portent maintenant.

Papa avait acheté une Ford modèle T, peut-être chez Sears, car c'est là que certaines d'entre elles ont été achetées. Il le sortait et conduisait jusqu'à la route en contrebas de la maison et nous montions dans la voiture. Papa n'avait jamais appris qu'on ne pouvait pas dire Gee ou Haw comme il le faisait pour les chevaux, alors il a eu quelques problèmes à le garder sur la route. Je me souviens du moment où nous étions revenus de quelque part et il nous a laissé sortir par la route qui menait à la maison avant de se rendre au bar où la voiture serait logée. Eh bien, il ne pouvait tout simplement pas le garder sur la route et nous avons ri et ri alors qu'il montait un peu du côté de la berge et redescendait de l'autre côté de la route et ainsi il revenait jusqu'à la grange. Ensuite, après avoir déménagé dans l'Indiana, cet endroit où il travaillait lui permettrait d'avoir une voiture pour rentrer chez lui afin qu'il n'ait pas à marcher. Eh bien, un autre problème. Il n'arrivait pas à faire fonctionner l'embrayage et le changement de vitesse ensemble. il commençait à se mettre en route, puis essayait de changer de vitesse et cela se mettait à souffler et à secouer, faisant rire tout le monde. Il s'intéressait à toutes les nouvelles machines et la cueilleuse de maïs venait de voir le jour. Puis, après avoir déménagé dans un autre endroit où il pouvait cultiver des parts, il a commencé à planter des tomates à contrat et le propriétaire de la ferme obtiendrait la moitié des récoltes, etc. C'était un bon générateur d'argent.

Pendant que papa travaillait la terre agricole, il était si malade qu'il ne pouvait manger qu'un œuf poché. Mère lui en cuisinait un pendant qu'il travaillait, George et moi le lui apportions et il arrêtait le labour et mangeait l'œuf. Et c'est comme ça que ça s'est passé jusqu'à ce qu'il aille à l'hôpital.Il avait un cancer du rectum.

Papa commençait à peine à prendre de l'avance lorsque le médecin a pensé qu'il devrait se faire opérer à l'hôpital d'Indianapolis. L'opération a été un succès, mais la douleur était trop forte et papa n'a pas pu la supporter. Il est mort, et l'homme dans la même pièce que papa a dit que papa n'arrêtait pas de dire : " Dieu, s'il te plaît, prends soin de ma famille. Il voulait être enterré en Caroline du Nord dans le cimetière par ses deux fils qui étaient morts et son père. J'ai fait mettre un momument sur sa tombe il y a de nombreuses années. Maman ne l'avait jamais fait, elle ne voulait pas dépenser l'argent.

En revenant à l'année 1771, le nom de famille Hendrix se trouve sur la liste des « sondages » pour le comté de Surry, en Caroline du Nord, et pour les années suivantes jusqu'en 1778, lorsque le comté de Wilkes est formé à partir d'une partie du comté de Surry. En 1778, les familles Hendrix vivent sur des terres dans les régions de Stony Fork et Elk Creek du comté de Wilkes.

Mon arrière-arrière-grand-père, Elijah Hendrix, est né en 1792, quelques années après l'installation de la famille dans le comté de Wilkes. En 1815, il épousa Drucilla Day. Elijah a ensuite acheté un terrain dans la région de Stony Fork Creek. L'acte déclare "pour la somme de cinq dollars pour chaque centaine d'acres accordés et versés à notre trésor par Elijah Hendrix, ont accordé un tract se trouvant sur les eaux de Stony Fork."

Son nom apparaît en tant qu'électeur dans le district scolaire no 51 à Elk et Stony Fork en 1845. Les enfants fréquentant l'école étaient : Wilson, Lindsey et Vincent. Les enfants suivants figuraient sur le recensement de 1850 du comté de Wilkes : Nancy, Lindsey, Vincent et Franklin. Wilson avait épousé Margaret West en 1849.

Le 2 septembre 1864, Elijah vend à son fils, Wilson Hendrix, un terrain sur Stony Fork Creek. Le cimetière Hendrix est situé sur ce terrain.


Comté de Pontotoc, MississippiGénéalogie et histoire

Ora McCord Hamblin
Ora McCord-Hamblin, 83 ans, est décédée le mardi 19 octobre au Baptist Memorial Hospital-Union County de New Albany. Elle était esthéticienne et femme au foyer, et membre de l'église baptiste d'Endville.
Les services ont eu lieu le samedi 23 octobre à l'église baptiste d'Endville avec le révérend Don Wilson et le révérend Tracy Quillian officiant. L'inhumation a eu lieu au cimetière d'Endville. Browning Funeral Home de Pontotoc était en charge des arrangements.
Les survivants incluent son mari, Iker Hamblin de Belden, une fille, Anna McCord Greer, et son mari, Jim, de Woodbridge, Virginie, un fils, Michael Pitts McCord, et sa femme, Vickie, de Stoning, Connecticut, un frère, Homa Pitts. d'Ecru cinq petits-enfants, Lynn, Koran, Shelly, Amanda et Allison trois arrière-petits-enfants.
Les porteurs étaient David Pitts, Jimmy Sappington, Terry Pitts, John Grant, Larry Hamblin et Steve Brandon.
Les porteurs honoraires étaient Gundy Sappington et Curtis Martin.


Albert Hancock
Albert Onie Hancock, 80 ans, est décédé samedi 24 juillet 1999 à son domicile de Houlka. Il est né le 4 août 1918 dans le comté de Pontotoc, fils de Thomas Lee Hancock et de Daisy Lily Ward Hancock. Il était conducteur de tracteur à la retraite auprès du Service forestier des États-Unis et membre de la Schooner Valley Baptist Church.
Les services ont eu lieu le dimanche 25 juillet à la maison funéraire Hulk avec Bro. Glenn Washington officiant. L'inhumation a eu lieu au cimetière de Rose Hill à Hulk.
Les survivants incluent sa femme, Onto Smith Hancock de Hulk deux filles, Barbara King et son mari Mike, de Hulk un fils, Tommy Hancock de Houlka une soeur Elua B. Slaughter of Houlka une petite-fille, Michelle Lilly et son mari, Scott, de Pontotoc et une arrière-petite-fille, Brooke Lilly.
Les porteurs étaient Richard Williams, Richard Chrestman, Roger Pettit, Mike Slaughter, Mitchell Slaughter et Al Chrestman.


Gary Hankins
Gary Hankins, 52 ans, est décédé le mercredi 6 octobre 1999 au Baptist Memorial Hospital-Desoto de manière inattendue. Originaire du comté de Lee, il a vécu à Southaven et dans la région de Memphis pendant plus de 24 ans. Il était électricien chez Gusmus Electrical Co. et membre de l'église Assembly of God. Il était un vétéran de la marine américaine de la guerre du Vietnam et un récent diplômé de l'école de conduite de camions du Northwest Mississippi Community College.
Les services ont eu lieu le samedi 9 octobre dans la chapelle Jefferson Street de W. E. Pegues avec le révérend Shelton Polk officiant. L'inhumation a eu lieu dans le parc commémoratif de Tupelo.
Les survivants comprennent sa femme, Marilyn Pennington Hankins de Southaven trois filles, Danielle Foster de Bartlett, Tenn., Jessica Hankins et Elizabeth Hankins de Southaven deux fils, Joseph Hankins et Michael Hankins tous deux de Southaven deux frères, Danny Hankins de Southaven et Steven Hankins de Belden sa mère, Doris Hankins de Tupelo un petit-enfant, Noah Foster de Bartlett, Tenn.
Il a été précédé dans la mort par son père, Hoyle Hankins.
Les porteurs étaient Michael Hankins, Danny McDonald, Phillip McDonald, Terry Hankins, Windell McDonald et Robbie Hankins.


Louise Harris
Louise Dickinson Stephens Harris, 80 ans, est décédée le vendredi 27 août 1999 au Baptist Memorial Hospital-North Mississippi à Oxford. Elle était une employée à la retraite de Rivera Manufacture et une baptiste.
Les services ont eu lieu le dimanche 19 août à la chapelle de la maison funéraire Browning à Pontotoc. L'inhumation a eu lieu au cimetière de Jernigan.
Les survivants comprennent deux filles, Jenny Sims de Mobile, Ala., et Linday Sue Gordon et son mari, Henry, de Banner un frère Homer C. Dickinson de Blacksburg, Virginie trois petits-enfants, James Robert Gordon, Deonne Sims, Franky Lee Gordon trois arrière-petits-enfants, Justin Gordon, Maggan Cazalas et Cody Gordon.
Elle a été précédée dans la mort par son mari Cody Gordon.
Les porteurs étaient Randall Holcomb, Edd "Buck" Raley, Mike Wood, Danny Ray Holcomb, Marty Gillespie et Jimmy Bratton.
Les porteurs honoraires étaient Larry Swanson et Larry Joslin.


Ruby Harrison
Ruby Nell McGonagill Harrison, 88 ans, est décédée le jeudi 7 octobre 1999 au domicile de sa fille à Amory. Elle est née le 15 juillet 1911 dans le comté de Webster d'Enoch Washington McGonagill et d'Isa Merel Mize McGonagill. Elle était femme au foyer et témoin de Jéhovah.
Les services ont eu lieu le samedi 9 octobre à la maison funéraire de Houston avec Bro. Billy Butler officiant. L'inhumation a eu lieu au cimetière Rose Hile à Houlka.
Les survivants comprennent six filles, Shirley Dale Thomas et Sue Wood, toutes deux de Tupelo, Brenda Rittenhouse de Grove City, Ohio, Dilma Bradley d'Amory, Lucy Schroeder de Wilmington, NJ, et Kate Harrison de Houlka trois fils, Billy Wayne Harrison de Houlka, Troy Harrison de Baldwyn et Paul Harrison de Canton Ga. une belle-fille, Juanita Conkle de Marengo, Ohio un frère Billy McGonagill de Senatobia 27 petits-enfants, 35 arrière-petits-enfants un arrière-arrière-petit-enfant.
Elle a été précédée dans la mort par ses parents, une fille, Linda Gail Harrison deux petits-enfants, cinq arrière-petits-enfants.
Ses petits-fils ont servi de porteurs.


Marie Harwell
Mary Callie Fortner Harwell, 48 ans, est décédée le jeudi 7 octobre 1999 à la suite d'un accident de voiture sur l'autoroute 7 South Oxford. Elle était agent immobilier chez Crye-Leike, Gunn Realty. Elle était membre de l'Église baptiste Archor et de la Fondation Lafayette pour l'éducation.
Les services ont eu lieu le dimanche 10 octobre à l'église baptiste Anchor à Oxford avec le révérend Gerald Shook officiant. L'inhumation a eu lieu au cimetière d'Anchor. Walker Funeral Home était en charge des arrangements.
Les survivants incluent son mari, Ricky Harrowed d'Oxford deux filles, Melissa H. Holly d'Oxford et Kimberly H. Wooden de Water Valley un fils, Lee Harrowed Jr. d'Atlantic Beach, Floride deux sœurs, Opal Henderson de Saris et Gland Henley de West Memphis, Ark. cinq frères, Jake Fortune de Randolph, John Fortune et Dolman Fortune, tous deux d'Oxford, Don Fortune de Peoria, Ill., et Charlie Fortune de Water Valley trois petits-enfants, Megan Wooden d'Oxford et Hunter Harrowed d'Atlantic Plage, Floride


Iva Lo entendu
Iva Lou Heard, 80 ans, est décédée le dimanche 1er août 1999 au Baptist Memorial Hospital - Union County à New Albany. Elle était une employée de cafétéria à la retraite au Ingomar Attendance Center et baptiste.
Les services ont eu lieu le 3 août 1999, au Browning Funeral Home à Ecru avec Bro. Clyde Pounds et Bro. Kenny Adair officiant. L'inhumation a eu lieu au cimetière d'Ecru.
Les survivants comprennent un fils, Jimmy W. Heard de New Albany deux sœurs, Mauna Sue Gillen de Verona et Frances Brown de Belden un frère, Bobby Gene Hill de San Antonio, Texas cinq petits-enfants huit arrière-petits-enfants.
Elle a été précédée dans la mort par son mari, Garrett W. Heard, et ses parents, Elson John et Mattie Lou Hill.
Les porteurs étaient Jerry Brown, Floyd Turner, Lamar Turner, Steve Fitzgerald, John F. Weeden et Johnson Grisham.


Bessie Hembree
Bessie Kelley Hembree, 85 ans, est décédée le jeudi 15 juillet 1999 à l'hôpital de Pontotoc. Elle était une employée à la retraite d'Irwin Manufacturing Col et membre de l'église baptiste Ecru et des Goodtimers.
Les services ont eu lieu le samedi 17 juillet à la chapelle de la maison funéraire Browning à Ecru avec Bro. Charles Stubblefield et Bro. Ronnie Hatfield officiant. L'inhumation a eu lieu au cimetière d'Ingomar.
Les survivants comprenaient deux belles-filles, Dot Seale de Pontotoc et Nancy Reese de Rome, un frère en Géorgie, Floy Richardson, et sa femme, Mary Jo, de Memphis trois nièces, Judy Lowery, Cheryl Riker et Carol Sefers, tous de Memphis cinq petits-enfants.
Les porteurs étaient Jason Davis, Larry Bigham, Waymon Bigham, Bruce McCoy, Willie D. Inmon et Jimmy Farris.


Nancy Hendrix
Nancy Vernell Hendrix, 68 ans, est décédée le mercredi 21 juillet 1999 au North Mississippi Medical Center. Elle était une ouvrière d'usine de meubles à la retraite et une baptiste. Elle aimait cuisiner.
Les services ont eu lieu le vendredi 21 juillet 1999, à la chapelle de la maison funéraire Browning avec Bro. Greg Herndon arbitre. L'inhumation a eu lieu au cimetière d'Eddingtion.
Les survivants incluent son mari, James Hendrix de Pontotoc une fille, Deborah Warmack de Mooreville deux fils, Barry Hendrix et Jeff Hendrix, tous deux de Pontotoc une soeur, Elizabeth Martin de Pontotoc trois frères, Dualane Pannell d'Okolona, ​​Leon Pannell de Fulton et Dennis Pannell de Pontotoc neuf petits-enfants sept arrière-petits-enfants.
Elle a été précédée dans la mort par une fille, Sharron Kay Hendrix, et un fils Jim Hendrix.
Les porteurs étaient Jody Hendrix, Frank Florez, Phillip Richey, Mike Houge, Brett Terry et Tre Wilson.


Walter Hereford
Walter Kelvin Hereford, 43 ans, est décédé le samedi 10 juillet 1999 à son domicile de la communauté de Haven Acres. Il était diplômé en 1974 du lycée Tupelo. Il a fréquenté l'Itawamba Community College et la Mississippi Valley State University. Il était assistant infirmier et membre de Morning Star M.B. Église.
Les services ont eu lieu le jeudi 15 juillet au Morning Star M.B. Église avec le révérend George Pritchard et la ministre Kimberly Paul officiant. L'inhumation a eu lieu au cimetière municipal de Pontotoc. La Maison Funéraire Hodges de Pontotoc s'est chargée des arrangements.
Les survivants comprennent sa mère, Lura D. Hereford de Tupelo deux sœurs, Lura A. Freeman et son mari, Lee, de Belden, et le ministre Kimberly Paul et son mari Larry, d'Aberdeen, Md, trois fils, Richard Hereford et sa femme, Renee, Robert Hereford et James Hereford, tous de Tupelo cinq nièces, neuf neveux et une petite-nièce un petit-neveu.


Pop Gene Herren
Clifton E. "Pop Gene" Herren 66, est décédé le lundi 13 septembre 1999 à l'hôpital de Pontotoc. Il était un pilote de bateau fluvial à la retraite et un baptiste.
Un service commémoratif a eu lieu le mercredi 15 septembre à l'église baptiste d'Antioche Freewill avec Bro. Mark Tutor officiant. Browning Funeral Home de Pontotoc était en charge des arrangements.
Les survivants comprennent deux filles, Melissa Morris de Pontotoc. et Teressa Tutor de Thaxton trois fils, Clifton P. Herren, et Ricky D. Herren, tous deux de Hollistar, Mo., et Jeffery G. Herren de Toccoploa deux soeurs, Evelyn Iler et Becky Herrington, tous deux d'Ocean Springs six frères, Billy Herren, et sa femme, Dot de Caroline du Sud, Jim Herren et sa femme, Martha, et Arthur Herren et sa femme, Sandy, tous d'Ocean Springs, John Lee Herren et Jerry Herren, tous deux de Clarksdale, et Michael Herren de Greenville 12 petits-enfants, trois arrière-petits-enfants.
Il a été précédé dans la mort par sa femme, Gwin Sparks Herren, et un fils, Rodney E. Herren.


Dola B. Haute
Dola B High, 93 ans, est décédée le dimanche 18 juillet 1999 au North Mississippi Medical Center. Elle était membre de l'église Shiloh CME. Elle était diplômée d'honneur du lycée d'Okolona. Elle a terminé le collège junior et a reçu sa licence d'enseignement. Elle a enseigné à l'école Oak Grove dans le comté d'Union. Elle a ensuite poursuivi ses études au Rust College à Holly Springs et a obtenu un B.A. diplôme en 1953. Elle a pris sa retraite du district scolaire de Houston en 1971 après 41 ans dans le domaine de l'éducation.
Les services ont eu lieu le samedi 24 juillet à l'église Shiloh CME avec le révérend Leon Harris officiant. L'inhumation a eu lieu au cimetière de Hill Crest. Beastly Funeral Home of Tupelo était en charge des arrangements.
Les survivants comprennent une fille, Druezella High de Tupelo, deux fils, Robert A. High Jr. d'Okolona et Melvin C. High de Norfolk, en Virginie, deux belles-filles, cinq petits-enfants, une sœur, Annie K. Hayden de Pontotoc.


Nettie Lee Holcomb
Nettie Lee Holcomb, 71 ans, est décédée le lundi 18 octobre 1999 au North Mississippi Medical Center des suites d'une longue maladie. Elle est née le 11 avril 1928, dans le comté de Pontotoc. Elle était femme au foyer et membre de la Liberty Baptist Church de Pontotoc.
Les services ont eu lieu le mercredi 20 octobre à la chapelle de la maison funéraire Balwin avec Bro. Rocky Watts et William Carter officiant. L'inhumation a eu lieu au cimetière Jernigan à Pontotoc.
Les survivants incluent son mari de 52 ans, Herman Holcomb de Pontotoc deux fils, Randall Holcomb, et Danny Holcomb et sa femme, Kellie, tous de Pontotoc une soeur, Leontine Holcomb de Pontotoc un frère, Robert Smith de Gulfport cinq petits-enfants, Randy Holcomb, Michael Holcomb, Dan Holcomb, Ben Holcomb et Kimberlie Holcomb un arrière-petit-enfant, Katelyn Holcomb.
Les porteurs étaient Randy Holcomb, Michael Holcomb, Terry Holcomb, Dexter Holcomb, Bill Cater, Johnny Smith, Ben Holcomb et Dean Dillard.


Christophe Holley
Christoher Holley, fils de Chris et Nashonda Holley de Saltillo, est décédé le dimanche 4 juillet 1999 au North Mississippi Women&# 39s Center.
Les services ont eu lieu le vendredi 9 juillet à la chapelle de la maison funéraire Senter avec Bro. Dell Ross officiant. L'inhumation a eu lieu au cimetière de Kirkville.
Les survivants incluent ses parents ses grands-parents, Paul Smith de Mantachie, Shirley Smith de Saltillo, Beverly et Dell Ross de Pontotoc, et Jimmy Holley de Memphis ses arrière-grands-parents, Albert et Thelma Westmoreland de Vérone, et Beatrice Hutcheson de Saltillo.


J.L. Holloway
J.L. Holloway, 71 ans, est décédé le vendredi 7 mai 1999 au V.A. Hospitalier. Il est né le 8 juillet 1927 de feu John W. et Lela F. Holloway dans le comté de Pontotoc. Il était vendeur pour Lighthouse Motors. Il était un vétéran de la marine américaine de la Seconde Guerre mondiale et du conflit coréen.
Les services ont eu lieu le mardi 11 mai à Family Funeral Care. L'inhumation a eu lieu à Memphis Memory Gardens.
Les survivants incluent sa femme, Dean Holloway quatre beaux-fils, Jerry Richardson de Southhaven, Troy Reed de Marion Ark. David Reed de LaPlass, Louisiane, et Robert Reed de Marion, Ark. deux sœurs, Laverne Doughery de Memphis et Mildred Ritchie de Bartlett, Tennessee un neveu, Jerry Holloway de Pontotoc huit petits-enfants,
Il a été précédé dans la mort d'un frère, Gerald D. Holloway.


Isabelle Holt
Isabell Marie Carlson Holt, 76 ans, est décédée le vendredi 8 octobre 1999 au North Mississippi Medical Center après une longue maladie. Elle est née le 10 novembre 1922 à Pine Grove, dans l'ouest de la Virginie, de Grover B. et Clara Belle Robinson Carson. Elle a vécu la majeure partie de sa vie adulte dans la région de Flat Rock, Michigan, avant de déménager à Belden il y a 16 ans. Elle a travaillé au Central Supply Office de l'hôpital Riverside dans le Michigan pendant plus de 30 ans. Elle était membre de la Chesterville Baptist Church et active dans la WMU. Elle aimait les arts et l'artisanat.
Les services ont eu lieu le lundi 11 octobre à la chapelle de la maison funéraire Lee Memorail avec Bro. Harold Russell officiant. L'inhumation a eu lieu à Lee Memorial Park.
Les survivants incluent son mari, Harold R. Holt, avec qui elle a épousé le 18 juillet 1944 cinq enfants, I. Marie Holt de Wyandotte, Michigan, Harold Ronald Holt et sa femme, Linda, de Blanchard, Michigan, Charles Holt et sa femme , Christine, Christine Miles et son mari, Johnny, et Cathleen Holt, tous de Belden une fille spéciale Leslie Cline du Michigan six petits-enfants et cinq arrière-petits-enfants trois sœurs, Madge Hudson du Michigan, et Gaynell Tennet et Velma Stinson, toutes deux de West Virginie deux frères, Bill Carson et Lee Mingas, tous deux de Virginie-Occidentale.
Elle a été précédée dans la mort par, ses parents, une soeur, Juanita Coen deux frères, Dal et Hugh Mingas.
Les porteurs étaient Brian Holt, Mack Miles, Jim Holt, Lines Johnson, Mike Huff et Trent Holt.
Les porteurs honoraires étaient les diacres de l'église baptiste de Chesterville.


Capuche Birdie
Birdie Hood, 96 ans, est décédée le samedi 10 juillet 1999 à son domicile. Elle est née le 29 juin 1903 dans le comté de Pontotoc. Elle était membre fondateur de la Cooke Baptist Church et membre de l'Eastern Star depuis 50 ans. Elle était la veuve de Dewey Hood.
Les services ont eu lieu le lundi 12 juillet à l'église baptiste Cooke avec le révérend Junior Ritchie et le révérend Gerald Finley officiant. La Maison Funéraire Baldwin de Pontotoc s'est chargée des arrangements.
Les survivants comprennent deux filles, Lorine Washington et son mari, Atwell, de Houlka et Lynette Miller et son mari, Grandville, de Tupelo un fils, James Hood et sa femme Janette, de Houlka cinq petits-enfants, dix arrière-petits-enfants et deux arrière- arrières petits-enfants.
Elle a été précédée dans la mort par deux petits-fils, Mike et Mark Hood.
Les porteurs étaient Tommy Washington, Alan Washington, Dean Washington, Michael Box, Robert Box et Joe Weld.


Clara Faye Horton
Clara Faye Horton, 82 ans, est décédée le vendredi 16 juillet 1999 à son domicile. Elle était originaire du Mississippi. Elle était opératrice de machine à la retraite chez Blue Bell Inc. après 15 ans. Elle était membre de l'Église du Seigneur Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.
Les services ont eu lieu le dimanche 18 juillet à la chapelle de la maison funéraire Deaton à Red Bay avec le révérend J.B. Rice officiant. L'inhumation a eu lieu au Cedar Tree Cemetery à Hackleburg, Ala.
Les survivants incluent son mari, Leonard B. Horton de Red Bay une fille, Ludie Mae Richardson de Spruce Pine, Ala. un fils, William C. Cole de Hackleburg, Ala, deux soeurs, Polly Cole et Syble Jones, toutes deux de Booneville un frère , William Younger Jones de Booneville deux belles-filles, Betty Jean Brown de Joliet, Ill., et Deborah Horton de Vina, Alabama, quatre beaux-fils, Howard Horton de Killen, Ala., James Horton de Blue Springs et Mike Horton de Counce, Tenn.cinq petits-enfants, huit arrière-petits-enfants, un arrière-arrière-petit-enfant, 13 beaux-petits-enfants, nièces et neveux.
Les porteurs étaient Kenneth Richardson, Timothy Richardson, Bobby Cole, Phil Horton, Kyle Horton et Mike Horton.


Leighton W. Horton
Leighton W. Horton, 72 ans, est décédé le mardi 13 juillet 1999 au Baptist Memorial Hospital-Union County de New Albany. Il était un ouvrier d'usine à la retraite, un méthodiste et un vétéran de l'armée américaine de la Seconde Guerre mondiale,
Les services ont eu lieu le jeudi 15 juillet à la chapelle de la maison funéraire Browning à Ecru avec Bro. Dale Whitlock officiant. L'inhumation a eu lieu au cimetière Shady Grove.
Les survivants comprennent sa femme, Inez Horton de Pontotoc une fille, Nancy Kidd de Pontotoc un fils, Joey Horton de Tupelo un frère, James W. Horton de Memphis trois petits-enfants.
Il a été précédé dans la mort par ses parents, M. et Mme Wiley Horton, et deux sœurs, Jewell Horton et Hazel Horton Swords.


Denver Hudson
Denver Reed Hudson, 69 ans, est décédé le mercredi 19 août 1999 à Cleveland. Il est né le 10 février 1930 à Pontotoc. Il a été boucher pour Lampard's Meat pendant 35 ans. Il était un vétéran de la guerre de Corée et membre de la VFW. Il a épousé sa femme, Lillian, le 12 mars 1955.
Les services ont eu lieu le samedi 21 août à la maison funéraire Fletcher-Nowell à Cleveland avec le révérend Howard Rogers et le révérend Larry Weaver officiant. L'inhumation a eu lieu au cimetière de North Cleveland.
Les survivants comprennent sa femme, Lillian Hudson de Cleveland trois filles, Wanda Wooten et Sandy McClure, toutes deux de Cleveland, et Donna Hopper de Douglasville, Ga, trois frères, Jack Hudson de Fort Lauderdale, Floride, Gayle Hudson de Cleveland et Billy Hudson de Houma, Louisiane une sœur, Jewel Evans d'Ashville, Caroline du Nord six petits-enfants, Chris Hudson, Ben Wooten, Matthew Wooten, Jamie Ray, April Hopper et John McClure deux arrière-petits-enfants, Morgan Elizabeth Ray et Jacob Reed Hudson.
Il a été précédé dans la mort par un petit-fils, Walter Earl McClure, Jr., et deux frères, T. W. Hudson et Dean Hudson.
Les porteurs étaient Clarence Hudson, Johnnie Hudson, Steve Weaver, Ray Steen, Johnny Weaver et Terry Weaver.


Johnny Humbers
Johnny Lynn Humbers, 39 ans, est décédé le mercredi 4 août 1999 à New Albany. Il est né le 2 février 1960 à Aurora, dans l'Illinois. Il a fréquenté l'église Union Nazarene dans la communauté Hurricane du comté de Pontotoc. Il était handicapé. Il a travaillé comme chauffeur de camion pendant la majeure partie de sa vie d'adulte. Il a également travaillé comme musicien professionnel à temps partiel. Il aimait la pêche.
Les services ont eu lieu le samedi 7 août à la chapelle de la maison funéraire Booneville avec Bro. Tab Powell officiant, l'inhumation était au Centre Cemetery près de Blue Springs.
Les survivants comprennent une fille, Marissa Lynn Humbers de New Albany, sa mère Liddie Frances Neilson de Montgomery, un frère malade, James Michael Humbers, et sa femme, Lisa, de Corinth un oncle, Jim McDuffie de Booneville.
Il a été précédé dans la mort par deux frères, Carl Nielsen et Richard Nielsen, et une sœur, Shirley Humbers.


Maggie Reno Hurd
Maggie Reno Hurd, 80 ans, est décédée le jeudi 30 septembre 1999 au North Mississippi Medical Center. Elle était originaire de Pontotoc. Elle était membre de Friendship M. B. Church and the Heroines of Jericho Court No. 33.
Les services ont eu lieu le vendredi 8 octobre à l'église Friendship MB avec le révérend Doyle Ruff officiant. L'inhumation a eu lieu au cimetière du mont Nebo. Hodges Funeral Home était en charge des arrangements.
Les survivants comprennent une sœur, Willie Mae Thomas, et son mari, Joe, de Pontotoc, une filleule, Lena Chewe, et son mari, Terry, de Pontotoc.


Fessie Mae Hussey
Fessie Mae Hussey, 90 ans, est décédée le mardi 28 septembre 1999 au Daniel Health Complex à Fulton. Résidente de Mooreville depuis toujours, elle a travaillé pour le service postal américain pendant 20 ans. Elle était membre de l'église méthodiste Andrews Chapel où elle était une ancienne enseignante de l'école du dimanche dans le département des enfants. Elle était mariée à Tom C. Hussey qui l'a précédée dans la mort le 25 décembre 1986. Elle était un ancien membre du Mooreville Home Demonstration Club.
Les services ont eu lieu le mercredi 29 septembre à l'église méthodiste unie Andrews Chapel avec le révérend Robert McCoy comme officiant. L'enterrement a eu lieu dans le cimetière de l'église. W. E. Pegues Funeral Home Directors était en charge des arrangements.
Les arpenteurs comprennent une fille, Shirley Cooper et son mari, Jack, de Mooreville, un fils, Jimmy Hussey et sa femme, Kathleen, de Moorville, trois sœurs, Christine Nanney et Genevie Guntharp de Tupelo, et Lorene Carr de Pigeon Forge, Tenn. deux frères, Joe E. Taylor et WH "Tank" Taylor de Tupelo quatre petits-enfants, Stan Hussey de Tupelo, Kay Anglin de Corinth, Judge Jacqueline "Chung" Mask de Pontotoc et Paula Wood de Waynesboro 15 arrière-petits-enfants et un arrière-arrière-petit-enfant.
Elle a été précédée dans la mort par quatre enfants en bas âge, deux sœurs et deux frères.
Les porteurs étaient Kenneth Hussey, Herman Hussey Sr., Herman Hussey Jr., Clarence Oxner, Stever Hughes et Stan Hussey.


Flavous Hutchinson
Flavous Leo Hutchinson, 75 ans, est décédé jeudi 29 juillet 1999 à l'hôpital de Pontotoc des suites d'une longue maladie. Il est né le 5 août 1923 dans le comté de Lee de Lawrence E. et Rennie Lee Bates Hutcheson. Il résidait de longue date à Tupelo et à Starkville. Il a servi dans la marine pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a obtenu ses diplômes de premier cycle et de maîtrise en éducation de l'Université du Mississippi et son doctorat en droit de l'Ole Miss School of Law. Il était membre de la société d'honneur Phi Kappa Phi. Il a été admis au barreau en 1950. Au début de sa carrière, il a enseigné dans les écoles Saltillo et Walnut, et a enseigné, entraîné le basket-ball et a été surintendant à la New Harmony School. Il a enseigné dans les facultés de droit de la Southern Illinois University et de la Valparaiso University. Professeur émérite à la Mississippi State University, il y a enseigné le droit des affaires pendant plus de 40 ans. Actif dans la politique et les droits civiques, il a été président du comité d'action des démocrates du comté d'Oktibbeha pour Lyndon B. Johnson en 1964 en tant que parlementaire de la Conférence démocratique du Mississippi en 1965 et en tant que délégué à la Convention nationale démocrate de 1968 à Chicago. . Il était membre de l'American Bar Association, de la Mississippi Bar Association, de l'American Trial Lawyers Association et de Who's Who in America. Il était membre de longue date de l'église baptiste de Camp Creek. Il aimait la généalogie et le jardinage.
Les offices étaient à 14h. le 31 juillet 1999, dans la chapelle Jefferson Street de W.E. Pegues avec le révérend Felix Hutcheson et le révérend David Hamilton officiant. L'inhumation a eu lieu au cimetière de Camp Creek.
Les survivants comprennent sa femme de 53 ans, Mamie Ruth Sullivan Hutchinson de Pontotoc une fille, le Dr Flavia Ruth Hutchinson Huddleston, et son mari, le Dr E. Mac Huddleston,
Sullivan Hutchinson de Meridian, Lawrence Patrick Hutchinson et sa femme, Audrey, de Starkville, et Charles Christopher Hutchinson et sa femme, LaDonna, de Pontotoc une sœur, Avis Dodson de Lakeland, Floride 11, petits-enfants, Meghan Elizabeth West, Robert McLellan Huddleston, Edward Mac Huddleston et Amber Claire Huddleston, tous d'Ecru, Candace Ann Hutchinson, Jennifer Kay Hutchinsor et Stephanie Lee Hutchinson, tous de Moscou, Mississippi, Tyler Patrick Huchinson et Matthew Joseph Hutchinson, tous deux de Starkville, et Christopher Alan Hutchinson et Nathan Douglas Hutchinson, tous deux de Pontotoc.
Les porteurs étaient Sam Epting, Nat Epting, Jud Epting, Harold Moore, David Greenberg et Jack Martin.

Le projet USGenWeb a été lancé en 1996 pour fournir un accès Internet gratuit aux données généalogiques pour chaque comté des États-Unis. Les bénévoles coordonnent la collecte des bases de données et des pages Web individuelles des comtés et des États. Il n'y a aucun frais ni aucun frais d'aucune sorte pour afficher les informations publiées sur les pages du projet et aucun abonnement n'est requis. Vous pouvez imprimer n'importe laquelle de ces pages pour votre usage personnel à condition d'inclure cette déclaration sur chaque page.

Copyright 2001 - 2008 par Pamela J. Gibbs, en maintenant 2008 jusqu'à présent Peggy A. Young, sauf indication contraire.


Contenu

Mkhitaryan est né le 21 janvier 1989 à Erevan, la capitale de l'Arménie soviétique, de Marina Taschyan et Hamlet Mkhitaryan. Son père était un attaquant de premier plan du FC Ararat Yerevan dans les années 1980, décédé d'une tumeur au cerveau à l'âge de 33 ans alors que Henrikh avait sept ans. [10] La mère de Marina Taschyan était russe de Moscou. [11]

La mort de son père a eu un impact significatif sur Mkhitaryan. Il pense que si son père était encore en vie, « tout serait différent ». Il lui a donné des conseils utiles d'un point de vue professionnel. Les gens qui ont regardé Mkhitaryan et son père disent que leurs styles se ressemblent beaucoup. Il a dit : « Je crois qu'il me voit et qu'il est fier de moi… » [12] [13] Sa mère est à la tête du département des équipes nationales de la Fédération arménienne de football et sa sœur aînée, Monica, travaille au siège de l'UEFA. [14]

Au début des années 1990, la famille Mkhitaryan s'installe en France, où Hamlet Mkhitaryan joue pour l'ASOA Valence aujourd'hui disparue et les aide à être promus en deuxième division. Mkhitaryan a passé sa petite enfance à Valence. [15] Il a toujours voulu devenir footballeur et a commencé à suivre les traces de son père. Enfant, il regardait son père jouer et a toujours voulu le suivre à l'entraînement. Les Mkhitaryan sont retournés à Erevan en 1995. La même année, Mkhitaryan a rejoint le système des jeunes du FC Pyunik. Il est diplômé de l'Institut de Culture Physique d'Arménie. Il a étudié l'économie à la branche d'Erevan de l'Institut de Saint-Pétersbourg. Après l'obtention de son diplôme, il a prévu d'y étudier en tant qu'avocat. [16] [17] En 2003, Mkhitaryan, âgé de 14 ans, a eu des essais avec São Paulo au Brésil où il a joué aux côtés d'Hernanes et d'Oscar. [18] Il est revenu à Pyunik en 2004, puis le directeur Mihai Stoichiță a insisté sur son retour en Arménie. En grandissant, Mkhitaryan considérait Zinedine Zidane comme son idole du football. [19]

Pyunik Modifier

Mkhitaryan a rejoint le système des jeunes du FC Pyunik en 1995 et a reçu son premier salaire à l'âge de 15 ans. [20] Il a ensuite été promu dans la première équipe du FC Pyunik, faisant ses débuts professionnels en 2006 à l'âge de 17 ans. Il a joué pour la dernière fois pour le club lors de la saison 2009. Au cours de cette saison, il a marqué 11 buts en championnat en 10 matchs de championnat. Au cours de ses quatre saisons dans l'équipe première de Pyunik, ils ont remporté la Premier League arménienne à quatre reprises (2006, 2007, 2008 et 2009). Ils ont également remporté la Supercoupe d'Arménie à deux reprises (2007 et 2009) et la Coupe d'Arménie une fois (2009). L'entraîneur-chef de l'équipe nationale arménienne et Pyunik, Vardan Minasyan, a admis qu'il aimerait voir son joueur vedette "jouer dans une ligue plus forte". Minasyan a déclaré que le jeune Henrikh était en passe de devenir une légende à part entière. Il a dit à propos de Mkhitaryan : "Il peut gagner des matchs tout seul. Il prend le contrôle au moment crucial et marque pour le plaisir." [21]

Metalurh Donetsk Modifier

Mkhitaryan a rejoint Metalurh Donetsk en 2009. [22] Il a marqué un but à ses débuts lors d'une victoire 3-0 contre le club de Premier League biélorusse FC Partizan Minsk, en Ligue Europa le 16 juillet 2009. [23] Le 19 juillet 2009, il a fait ses débuts en championnat dans un match nul 0-0 avec Dnipro Dnipropetrovsk. [24] Son premier but en championnat est venu dans un match nul 2-2 avec Karpaty Lviv le 26 juillet 2009. [25] Le 6 août 2009, il a marqué le premier but lors d'une victoire 3-0 en Ligue Europa contre le Slovène Interblock Ljubljana, gagner 5-0 au total. [26]

La saison suivante, il est nommé capitaine du club le 14 juillet 2010, à l'âge de 21 ans, faisant de lui le plus jeune capitaine de l'histoire du Metalurh Donetsk. [27] Il a marqué son premier but de la saison, un penalty à la 89e minute, lors d'une victoire 3-0 contre Obolon Kiev le 16 juillet 2010. [28] Il a joué son dernier match pour le club lors d'une victoire 2-1 contre Dnipro le 30 août 2010. [29] Dans sa deuxième saison, il a joué huit matchs et a marqué trois buts, dont tous étaient dans la ligue. Il a disputé 37 matches de championnat pendant son séjour à Metalurh, marquant 12 buts. [30] Au total, il a joué 45 matchs pour le club, marquant 16 fois.

Shakhtar Donetsk Modifier

2010-13 : victoires en championnat et Soulier d'or Modifier

Le 30 août 2010, il a scellé un transfert de 7,5 millions de dollars contre le Shakhtar Donetsk, champion en titre de la Premier League. [31] Avant de signer avec le Shakhtar, Mkhitaryan était en procès avec l'équipe de la Ligue pro iranienne Mes Kerman, qu'il a rejetée par l'entraîneur-chef Samad Marfavi. [32] Ses débuts ont eu lieu le 10 septembre 2010 lors d'une défaite 1-0 en championnat à l'extérieur contre Obolon Kiev, remplacé après 62 minutes par Eduardo. [33] Ses débuts à domicile ont été plus réussis, le Shakhtar revenant d'un but derrière pour gagner 4-1 contre Tavriya Simferopol le 19 septembre 2010. [34] Il a marqué son premier but pour le club dans ce match. Trois jours plus tard, il fait sa première apparition en Coupe d'Ukraine, inscrivant le deuxième but lors d'une victoire 6-0 contre Kryvbas. [35] Le 25 septembre 2010, il a marqué un but en retard dans le temps additionnel lors d'une victoire à l'extérieur 2-1 contre le Metalist Kharkiv. [36] Il a fait ses débuts européens pour le club dans la Ligue des Champions le 28 septembre 2010 contre Sporting Braga en gagnant 3-0. [37] Il a fait une apparition dans la victoire 2-0 de la Coupe d'Ukraine contre le Dynamo Kyiv, entrant à la 81e minute à la place de Jádson. [38] Sa première saison avec le club a été extrêmement réussie pour le Shakhtar qui a remporté le triplé (Premier League, Coupe d'Ukraine et Super Coupe). [39]

Au cours de la saison 2011-12, le Shakhtar a remporté la Premier League et la Coupe d'Ukraine. [40] Mkhitaryan a marqué le troisième but lors d'une victoire 4-0 contre Obolon Kiev lors de son premier match de championnat de la saison. [41] Le 4 mars 2012, il a marqué le but égalisateur dans un match nul 1-1 avec Dnipro Dnipropetrovsk. [42] Il a marqué le seul but dans une victoire en coupe contre Metalurh Zaporizhya le 11 avril 2012. [43] Le 6 mai 2012, il a joué un rôle dans la victoire du Shakhtar 2-1 en prolongation contre son ancienne équipe Metalurh Donetsk dans la Coupe d'Ukraine Finale, sortie après 62 minutes pour Douglas Costa. [44] Dans un sondage en ligne sur le site officiel du Shakhtar Donetsk, Mkhitaryan a été élu meilleur joueur du Shakhtar lors de la saison de Premier League 2011-12 avec environ 38 % du total des votes. [45] Il a marqué 11 buts en 37 matches, dont 10 buts en 26 matches de championnat. Le Shakhtar a conservé la Premier League et la Coupe d'Ukraine lors de la saison 2011-12. [40]

Mkhitaryan a joué dans la victoire 2-0 du Shakhtar en Super Coupe 2012 contre Metalurh Donetsk. [47] Dans son premier match de la saison de Premier League 2012-13, il a marqué deux fois et a fourni deux passes décisives dans une victoire d'ouverture de saison 6-0 contre Arsenal Kiev. [48] ​​Il a réussi un tour du chapeau contre Chornomorets Odessa [49] dans une victoire 5-1 pour atteindre 10 buts pour la saison après seulement six matchs, égalant son décompte pour la saison précédente. Le 19 septembre 2012, lors du premier match de Ligue des champions du Shakhtar de la saison, Mkhitaryan a marqué deux fois lors d'une victoire 2-0 contre les champions danois Nordsjælland. [50] C'était la première fois qu'il marquait un but en Ligue des Champions et il a été nommé Homme du Match. [51] Il a également été nommé dans l'équipe de la semaine pour le jour de match 1 de la Ligue des champions après son doublé contre Nordsjælland. [52] [53] Le 16 mars 2013, Mkhitaryan a joué son 100ème match dans la Premier League ukrainienne dans un match contre Chornomorets Odessa. [54] [55]

Le 11 mai 2013, Mkhitaryan a marqué ses 23e et 24e buts de la saison de Premier League lors d'une victoire 5-0 contre Tavria. Ces buts établissent un record de Premier League ukrainienne pour le plus grand nombre de buts en une saison. [56] [57] Mkhitaryan a terminé la saison avec 25 buts en championnat et le milieu de terrain offensif a été félicité pour sa technique et son dévouement. [58]

Borussia Dortmund Modifier

Le 25 juin 2013, le Borussia Dortmund a fait une offre de 23 millions d'euros (30 millions de dollars) [59], mais en confirmant l'offre, le PDG du Shakhtar Donetsk, Sergei Palkin, a insisté sur le fait qu'elle était inférieure à l'évaluation du club, qui était un paiement unique de 30 millions d'euros. (36 millions de dollars). [60] Le 5 juillet 2013, il a été signalé que le Borussia Dortmund avait réussi à discuter avec le Shakhtar et que Mkhitaryan était en route pour l'Allemagne pour un examen médical. [61] [62] Le 8 juillet 2013, le Borussia Dortmund a annoncé qu'il allait signer un accord de quatre ans avec Mkhitaryan pour 25 millions d'euros (21,5 millions de livres sterling) [63] [64] [65] [66] Shakhtar et Le Borussia a officiellement « résolu toutes les formalités nécessaires » et s'est mis d'accord sur 27,5 millions d'euros (23,6 millions de livres sterling), [3] [67] faisant de lui l'achat le plus cher de l'histoire du club. [68]

2013-14 : Première saison Modifier

Lors de ses débuts lors d'un match amical de pré-saison contre le FC Bâle le 10 juillet 2013, Mkhitaryan a inscrit un but pour Marco Reus à la 11e minute et a marqué son premier but pour le club 16 minutes plus tard, aidant son équipe à remporter la victoire 3-1. loin à St. Jakob-Park. [69] [70] [71] Mkhitaryan n'a pas pu participer et n'a pas été répertorié dans l'équipe à la DFL-Supercup 2013 que son club a gagnée en raison d'une blessure qu'il a reçue lors d'un match amical avant cela. Mkhitaryan a fait ses débuts pour Dortmund après son retour d'une blessure subie pendant trois semaines au deuxième tour de la Bundesliga 2013-14 le 18 août 2013 lors d'une victoire à domicile contre l'Eintracht Braunschweig au Signal Iduna Park. [72] Les deux premiers buts de Mkhitaryan en Bundesliga ont été décisifs dans une victoire 2-1 sur l'Eintracht Frankfurt pour maintenir Dortmund à la première place de la Bundesliga. [73] Son premier but en Ligue des champions pour Dortmund est survenu 2-1 à l'extérieur contre Arsenal.

Mkhitaryan a terminé sa saison avec neuf buts et dix passes décisives en Bundesliga et a été inclus dans l'équipe de Bundesliga de la saison WhoScored. [74] [75] Son équipe a terminé finaliste à la Bundesliga 2013-14 et finaliste pour le DFB-Pokal 2013-14.

2014-16: DFL-Supercup et meilleur passeur Modifier

Le premier trophée remporté par Mkhitaryan avec Dortmund était la DFL-Supercup 2014, marquant le premier but de la victoire 2-0 contre le Bayern Munich. [76] En septembre 2014, Mkhitaryan a subi une blessure qui l'a mis à l'écart pendant un mois [77] et le 13 décembre 2014, il a été à nouveau blessé. [78] Il a marqué le deuxième but d'une victoire 3-0 contre ses rivaux Schalke 04 le 28 février 2015. [79]

Le 6 août 2015, Dortmund a joué contre le Wolfsberger AC lors du troisième tour de qualification retour de la Ligue Europa, le premier match à domicile de Thomas Tuchel en tant qu'entraîneur. Mkhitaryan a marqué un tour du chapeau tardif pour une victoire 5-0, 6-0 au total. [80] Trois jours plus tard, il a marqué le deuxième but dans une victoire 2-0 à 3. Le club de Liga Chemnitzer FC au premier tour du DFB-Pokal. [81] Le 15 août 2015, Mkhitaryan a marqué un doublé lors d'une victoire 4-0 contre le Borussia Mönchengladbach lors du premier match de championnat de la saison.[82] Cinq jours plus tard, il a marqué de la tête le but vainqueur alors que Dortmund est revenu de 3-0 pour gagner 4-3 à Odds BK lors du match aller de leur match de barrage de la Ligue Europa. [83]

Au deuxième tour de la coupe nationale le 28 octobre 2015, Mkhitaryan a marqué le but final d'une déroute 7-1 du SC Paderborn 07. [84] Huit jours plus tard, son but a confirmé une victoire à domicile 4-0 contre le Gabala FK, assurant une place dans les 32 derniers de la Ligue Europa. [85]

Le 20 avril 2016, Mkhitaryan était l'un des trois buteurs du Borussia à remporter 3-0 à l'extérieur du Hertha BSC en demi-finale du DFB-Pokal. [86]

À la fin de la saison, Mkhitaryan a été élu joueur de la saison des joueurs de Bundesliga. [87] [88] Il a terminé la ligue en tant que leader d'assistance avec 15 passes décisives. [89] [90]

Manchester United Modifier

Le 2 juillet 2016, le directeur général de Dortmund, Hans-Joachim Watzke, a déclaré que la vente de Mkhitaryan à l'Angleterre de Manchester United serait inévitable car le joueur partirait gratuitement s'il était resté un an de plus. [91] Quatre jours plus tard, Mkhitaryan les a rejoints sur un contrat de quatre ans pour des frais de transfert rapportés diversement entre 27 millions de £ et 30 millions de £ [5] [92] avec l'option de prolonger pour une année supplémentaire. [93] Il est devenu le premier Arménien à rejoindre un club de Premier League. [94]

Mkhitaryan a fait ses débuts lors d'une victoire 2-0 lors d'un match de pré-saison contre Wigan Athletic le 15 juillet 2016. [95] Le 7 août 2016, il a fait ses débuts en compétition en tant que remplaçant aux arrêts de jeu lors d'une victoire 2-1 contre Leicester City dans le FA Community Shield 2016. [96] Il est devenu le premier Arménien à jouer en Premier League le 14 août 2016 lorsqu'il a remplacé Juan Mata à la 75e minute lors d'une victoire 3-1 à l'extérieur contre Bournemouth. [97] [98] Il a fait son premier départ en Premier League pour Manchester United dans le derby de Manchester le 10 septembre 2016, mais il a été remplacé à la mi-temps. [99]

Le 8 décembre 2016, Mkhitaryan a marqué son premier but pour le club, à l'extérieur contre Zorya Luhansk, lors du dernier match de groupe de Manchester United en Ligue Europa. [100] Trois jours plus tard, lors du match suivant de United, Mkhitaryan a marqué son premier but en Premier League (et son premier but à Old Trafford) lors d'une victoire 1-0 contre Tottenham Hotspur, mais il a quitté le match en seconde période après avoir subi un blessure à la cheville dans un tacle de Danny Rose. [101] Il est revenu de cette blessure deux matchs plus tard, sortant du banc pour marquer le troisième but de United contre Sunderland, un coup de pied de scorpion qu'il a décrit comme étant le meilleur but qu'il ait jamais marqué. [102] Il a marqué lors de la finale de la Ligue Europa 2017 pour aider Manchester United à battre l'Ajax 2-0, [103] et est devenu le premier Arménien à remporter un trophée européen majeur. [104]

Au cours des trois premiers matchs de la saison de Premier League 2017-18, Mkhitaryan a aidé un record de cinq buts. [105] Deux jours plus tard, il a marqué son premier but de la saison dans une victoire 4-0 sur Everton. [106] Il a marqué son premier but en Ligue des Champions pour Manchester United dix jours plus tard lors d'une victoire 4-1 à l'extérieur contre le CSKA Moscou. [107] Cependant, à la suite d'une mauvaise forme, Mkhitaryan a été retiré de la formation de départ lors de la victoire 4-1 de United sur Newcastle United. Il est revenu pour le match suivant contre Brighton et Hove Albion, mais a ensuite fait face à une absence de cinq matchs de Premier League de l'équipe. Il est revenu dans l'équipe pour trois matchs fin décembre, mais a de nouveau été abandonné pour ses trois derniers matchs contre United.

Arsenal Modifier

Le 22 janvier 2018, Arsenal a annoncé la signature de Mkhitaryan de Manchester United, dans le cadre d'un accord d'échange avec Alexis Sánchez évoluant dans l'autre sens. [7] Le 3 février 2018, il a fait son premier départ pour Arsenal lors d'une victoire à domicile 5-1 contre Everton, remportant trois passes décisives. [108] Mkhitaryan est revenu de blessure pour faire face à Manchester United à Old Trafford, marquant le seul but d'Arsenal dans une éventuelle défaite 2-1, refusant de célébrer le but par respect pour son ancienne équipe. [109]

Mkhitaryan a marqué un but et une passe décisive lors des deuxièmes matchs d'Arsenal de la saison 2018-19 contre son rival londonien Chelsea, perdant le match 3-2. [110] Il a marqué un doublé contre Southampton dans une autre défaite 3-2, [111] avant de subir une fracture métatarsienne dans le match suivant, une défaite 2-0 de la Coupe de la Ligue du derby de Londres du Nord. [112] [113] Mkhitaryan revient dans l'équipe pour obtenir deux buts et trois passes décisives lors de ses deuxième et troisième matchs, aidant Arsenal dans leur victoire 2-0 contre Southampton [114] et 5-1 contre Bournemouth. [115]

Mkhitaryan était au centre d'une controverse avant la finale de l'UEFA Europa League 2019 à Bakou, en Azerbaïdjan entre Arsenal et Chelsea L'Arménie et l'Azerbaïdjan n'ont pas de relations internationales et les personnes d'origine arménienne sont interdites d'entrée en Azerbaïdjan sans autorisation formelle préalable. [116] On lui a promis des garanties de sécurité, mais n'a pas voyagé par crainte de sécurité. [117] [118] Mkhitaryan et Arsenal ont finalement décidé qu'il ne voyagerait pas avec l'équipe pour le match final, car il avait précédemment choisi à deux reprises de ne pas se rendre en Azerbaïdjan, le premier était en 2015 pour jouer pour le Borussia Dortmund contre Gabala, et le la deuxième était en 2018 pour Arsenal contre Qarabağ. [119]

Rome Modifier

Saison 2019-20 : Prêt initial Modifier

Mkhitaryan a disputé trois matchs pour Arsenal avant, le 2 septembre 2019, de rejoindre le club italien A.S. Roma sur un contrat de prêt d'une saison de 3 millions d'euros, plus 100 000 euros supplémentaires en variables. [120] Mkhitaryan a fait ses débuts contre Sassuolo le 15 septembre et a marqué un but dans la victoire 4-2 de Roma. [121] Fin septembre, Mkhitaryan a subi une blessure à son muscle adducteur lors d'une victoire 1-0 sur Lecce. Initialement prévu pour trois semaines, il est revenu dans l'équipe fin novembre. [122] [123] Sur son premier match de retour de blessure, Mkhitaryan a marqué dans une victoire 3-1 sur Hellas Verona. [124] Il a ensuite marqué deux matchs plus tard contre SPAL le 12 décembre 2019, propulsant la Roma à la quatrième place du classement de Serie A. [125]

En janvier 2020, Mkhitaryan a subi une deuxième blessure de la saison au muscle de la cuisse, ce qui l'a mis à l'écart pendant un mois supplémentaire. [126] Pour la troisième fois, Mkhitaryan a marqué à son retour dans l'équipe, lors d'une défaite 2-3 contre Bologne. [127] Plus tard, il a marqué des victoires consécutives contre Lecce [128] et Cagliari. [129]

Saison 2020-21 : transfert permanent Modifier

Le 31 août 2020, le contrat de Mkhitaryan avec Arsenal a été annulé d'un commun accord et il a rejoint la Roma sur un contrat permanent. [130]

Le 5 novembre 2020, Mkhitaryan a marqué le but le plus rapide du club en UEFA Europa League, après seulement 57 secondes, lors d'une défaite 5-0 contre l'équipe roumaine CFR Cluj. [131] Trois jours plus tard, il a marqué un tour du chapeau pour Roma dans une victoire 3-1 en Serie A à Gênes. [132]

Mkhitaryan a fait ses débuts pour l'équipe nationale d'Arménie lors d'un match amical à l'extérieur contre le Panama le 14 janvier 2007. [133]

Il a marqué six buts pour l'Arménie dans le groupe B des éliminatoires de l'UEFA Euro 2012, devenant ainsi le meilleur buteur de ce groupe. [134] Bien que l'Arménie n'ait pas dépassé la phase de qualification pour l'UEFA Euro 2012, les performances de Mkhitaryan l'ont amené dans la Dream Team de qualification de l'UEFA Euro 2012 avec six buts.

Le 10 septembre 2013, en l'absence du gardien de but du capitaine Roman Berezovsky, Mkhitaryan a été capitaine de son pays pour la première fois, alors qu'ils s'inclinaient 0-1 à domicile contre le Danemark en qualification pour la Coupe du monde. [135] Il est devenu le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe nationale arménienne, après avoir marqué son 12e but pour l'équipe nationale lors d'une défaite 1 à 3 contre l'Italie lors d'un autre match de qualification le 15 octobre. Cela a dépassé les 11 marqués pour la nation par Artur Petrosyan. [136]

Le 27 mai 2014, il a marqué deux fois lors d'une victoire amicale 4-3 contre les Émirats arabes unis au stade de la Fontenette à Carouge, en Suisse. [137] Deux ans et un jour plus tard, il a marqué le premier tour du chapeau international de l'Arménie dans une victoire amicale 7-1 contre le Guatemala à Los Angeles. [138]

Mkhitaryan est un milieu de terrain offensif, qui est également capable de jouer comme deuxième attaquant ou comme ailier. Il excelle à jouer un rôle central, juste derrière les attaquants, où il cherche souvent à faire le lien avec ses coéquipiers dans et autour de la surface de réparation. Il est connu pour sa capacité à éloigner les défenseurs adverses et, à son tour, à créer un espace à exploiter par ses coéquipiers, ce qui lui permet de marquer des buts, grâce à son mouvement offensif, sa technique et sa vision. Mkhitaryan a également été félicité pour sa précision de passe, sa capacité de dribble, sa créativité, son contrôle du ballon et son rythme de travail, ainsi que son œil pour la passe finale, ses compétences et sa ruse sur le ballon lui permettent de battre les défenseurs dans des situations individuelles. De plus, il possède un tir précis. [139] [140]

Au cours de la saison 2012-13, l'ancien footballeur écossais Pat Nevin a déclaré à propos de Mkhitaryan : « Onze buts en huit matches de championnat, c'est déjà fantastique, mais quand vous ajoutez qu'il est milieu de terrain, c'est phénoménal. Vous n'avez peut-être pas encore entendu parler de lui, même si tous les éclaireurs des meilleurs clubs européens l'ont fait, mais vous l'aurez bientôt. Il a du rythme, de l'habileté, une fusée d'un coup et la capacité d'arriver dans la surface comme Frank Lampard. Tout cela le distingue comme un joueur qui doit être surveillés ou, plus important encore, marqués." [141]

Mkhitaryan est un polyglotte, [142] qui parle huit langues : arménien, français, portugais, russe, ukrainien, anglais, italien [143] et allemand. Il attribue sa connaissance du russe à sa grand-mère maternelle, qui était d'origine russe. [11] [144] Il a appris les trois premières langues dans son enfance, pendant que les quatre derniers il a pris le jeu en Ukraine, en Allemagne et en Angleterre. [104] La Donbass Arena du Shakhtar a pour tradition de jouer de la musique chaque fois que les joueurs à domicile marquent des buts, avec une piste correspondant à la nationalité d'un buteur. "Sabre Dance" du compositeur arménien Aram Khatchatourian a été joué chaque fois que Mkhitaryan a marqué. Cette chanson est devenue très populaire à Donetsk en raison de la notation fréquente de Mkhitaryan. [14] [145]

Mariage Modifier

En juin 2019, Mkhitaryan a épousé Betty Vardanyan au monastère de San Lazzaro degli Armeni, près de Venise, en Italie. [146] Elle est la petite-fille de Hrant Vardanyan, le fondateur de Grand Holding, le principal producteur de cigarettes et de bonbons d'Arménie. [147] Le 4 mars 2020, leur fils, Hamlet Mkhitaryan est né. [148]

Surnoms Modifier

Mkhitaryan a été surnommé Héno (Հենո), abréviation de Henrikh, par ses fans en Arménie, il apprécie son caractère informel. [149]

Peu de temps après avoir rejoint le Borussia Dortmund, il était souvent surnommé Micki par les fans internationaux. [150] Mkhitaryan n'a pas approuvé cela et a personnellement demandé à ses fans de respecter son nom de famille arménien, déclarant : « Je suis venu dans un pays étranger et je respecte ses lois et ses traditions, mais je veux qu'ils respectent mon amour pour la patrie et mes racines. Je ne m'adapterai et ne changerai rien. Je vais marquer des buts, alors ils se souviendront certainement de mon nom." [151] [152] Il a déclaré dans une interview que c'était le directeur du Borussia Jürgen Klopp qui lui a donné ce surnom parce que son nom de famille est trop long à prononcer, et il a répondu plus tard qu'il est OK d'utiliser ce surnom. [153] Son compte Instagram vérifié est nommé micki_taryan. [154]

Prix ​​d'État Modifier

En 2012, par décision du conseil municipal d'Erevan, et dans le cadre du 2 794e anniversaire de la ville, Mkhitaryan a reçu le titre de « Citoyen d'honneur d'Erevan », pour son grand succès dans le football et ses brillantes réalisations dans le sport. [155]

Mkhitaryan s'est rendu trois fois en Artsakh lors de visites caritatives. En décembre 2011, Mkhitaryan s'est rendu à Stepanakert, capitale du territoire contesté, et a fait don de cadeaux aux familles des soldats tombés au combat. Il a ensuite reçu la médaille du Premier ministre de la RNK. [156] En septembre 2020, au milieu de la guerre du Haut-Karabakh, Mkhitaryan a appelé à une action internationale pour empêcher l'Azerbaïdjan de bombarder les zones civiles de l'Artsakh et a exhorté la communauté internationale à reconnaître l'indépendance de l'Artsakh. [157]


Contenu

Modifier l'arrière-plan

À la suite d'un accident de moto en juillet 1966, Dylan a passé les 18 mois suivants à récupérer chez lui à Woodstock et à écrire des chansons. [3] Selon Clinton Heylin, toutes les chansons de John Wesley Harding ont été écrites et enregistrées pendant une période de six semaines à la fin de 1967. [4] Avec un enfant né au début de 1966 et un autre au milieu de 1967, Dylan s'était installé dans la vie de famille.

Enregistrement Modifier

Dylan a enregistré "All Along the Watchtower" le 6 novembre 1967, au Columbia Studio A à Nashville, Tennessee, [5] le même studio où il avait terminé blonde sur blonde au printemps de l'année précédente. [6] Accompagnant Dylan, qui jouait de la guitare acoustique et de l'harmonica, étaient deux vétérans de Nashville du blonde sur blonde sessions, Charlie McCoy à la guitare basse et Kenneth Buttrey à la batterie. Le producteur était Bob Johnston, qui a produit les deux albums précédents de Dylan, L'autoroute 61 revisitée en 1965 et blonde sur blonde en 1966. [7]

La version finale de "All Along the Watchtower" résulte de deux prises différentes au cours de la deuxième des trois John Wesley Harding séances. La session s'est ouverte avec cinq prises de la chanson, dont les troisième et cinquième ont été épissés pour créer la piste de l'album. [5] Comme pour la plupart des sélections de l'album, la chanson est une œuvre sombre et clairsemée qui contraste fortement avec les enregistrements précédents de Dylan du milieu des années 1960. [1]

Analyse Modifier

Plusieurs critiques ont souligné que les paroles de "All Along the Watchtower" font écho aux lignes du livre d'Isaïe, chapitre 21, versets 5-9 :

Préparez la table, veillez à la tour de guet, mangez, buvez : princes, levez-vous et préparez le bouclier./Car ainsi m'a dit le Seigneur : Va mettre un gardien, qu'il déclare ce qu'il voit./Et il vit un char avec un couple de cavaliers, un char d'ânes et un char de chameaux et il écouta diligemment avec beaucoup d'attention./. Et voici, voici un char d'hommes avec deux cavaliers. Et il répondit et dit : Babylone est tombée, est tombée, et il a brisé toutes les images taillées de ses dieux par terre. [8] [9]

Commenter les chansons de son album John Wesley Harding, dans une interview publiée dans le magazine de musique folk Chantez ! en octobre 1968, Dylan dit à John Cohen et Happy Traum :

Je n'ai pas rempli le travail des ballades. Un balladeer peut s'asseoir et chanter trois chansons pendant une heure et demie. tout peut se dérouler à vous. Ces mélodies sur John Wesley Harding manque de ce sens traditionnel du temps. Comme avec le troisième couplet de "The Wicked Messenger", qui l'ouvre, puis le calendrier fait un bond et bientôt la chanson s'élargit. La même chose est vraie de la chanson "All Along the Watchtower", qui s'ouvre d'une manière légèrement différente, d'une manière plus étrange, car nous avons le cycle des événements fonctionnant dans un ordre plutôt inverse. [dix]

La structure inhabituelle du récit a été remarquée par le professeur de littérature anglaise Christopher Ricks, qui a commenté que « All Along the Watchtower » est un exemple de l'audace de Dylan à manipuler le temps chronologique : « à la fin du dernier verset, c'est comme si le la chanson commence enfin bizarrement, et comme si le mythe recommençait." [11]

Heylin a décrit la technique narrative de Dylan dans « Watchtower » comme préparant l'auditeur pour une ballade épique avec les deux premiers couplets, mais ensuite, après un bref passage instrumental, le chanteur coupe « jusqu'à la fin de la chanson, laissant l'auditeur remplir ses propres blancs (doom-chargés)." [4]

Les critiques ont décrit la version de Dylan comme un chef-d'œuvre de sous-estimation. Andy Gill a déclaré : « Dans la version de Dylan de la chanson, c'est la stérilité du scénario qui saisit, l'harmonica obsédant et le simple mouvement vers l'avant du riff portant des implications discrètes du cataclysme enregistré par la suite par Jimi Hendrix. ce cataclysme est rendu terriblement palpable à travers les tourbillons de derviche de la guitare." [12]

Dave Van Ronk, un des premiers partisans et mentor de Dylan, n'était pas d'accord avec le point de vue de la majorité lorsqu'il a formulé la critique suivante :

Toute cette mystique artistique est l'un des grands pièges de cette entreprise, car sur cette route se trouve l'inintelligibilité. Dylan a beaucoup à répondre là-dessus, car après un certain temps, il a découvert qu'il pouvait s'en tirer avec n'importe quoi - il était Bob Dylan et les gens prendraient tout ce qu'il écrivait sur la foi. Il pourrait donc faire quelque chose comme « Tout le long de la tour de guet », ce qui est simplement une erreur à partir du titre : une tour de guet n'est pas une route ou un mur, et vous ne pouvez pas la longer. [13]

Performances et sorties ultérieures Modifier

John Wesley Harding est sorti le 27 décembre 1967, moins de deux mois après les sessions d'enregistrement. [14] La chanson était le deuxième single de l'album, sorti le 22 novembre 1968, mais n'a pas été classé. Un enregistrement live de "All Along the Watchtower" de l'album Avant le déluge est apparu comme la face B de "Most Likely You Go Your Way (And I'll Go Mine)" en 1974. Les enregistrements provenaient de concerts séparés plus tôt cette année-là au Forum adjacent à Los Angeles, tous deux avec Dylan soutenu par le groupe. [ citation requise ]

Dylan a interprété la chanson pour la première fois en direct le 3 janvier 1974 à Chicago lors de la soirée d'ouverture de sa "tournée de retour". [1] À partir de cette première performance en direct, Dylan a toujours interprété la chanson plus près de la version d'Hendrix que de son propre enregistrement original. [1] Dans L'encyclopédie Bob Dylan, le critique Michael Gray a écrit qu'il s'agit de la chanson la plus jouée de toutes les chansons de Dylan. D'après le décompte de Gray, Dylan avait interprété la chanson en concert 1 393 fois à la fin de 2003. [1] Selon le site Web de Dylan, jusqu'en 2015, il avait interprété la chanson 2 257 fois. [15]

Ces dernières années, Dylan dans les performances live a recommencé à chanter le premier couplet à la fin de la chanson. Comme Gray le note dans son Encyclopédie Bob Dylan:

"Dylan choisit de terminer d'une manière qui réduit à la fois l'impact apocalyptique de la chanson et met l'accent sur la propre centralité de l'artiste. Répéter la première strophe comme la dernière signifie que Dylan se termine maintenant par les mots" Aucun d'entre eux le long de la ligne / Savoir ce que tout ça vaut » (et cela est chanté avec une longue persistance sombre sur ce mot « vaut »). » [1]

Dylan suivait peut-être l'exemple des Grateful Dead en concluant la chanson en répétant le premier couplet que les Dead ont couvert la chanson de cette manière, à la fois avec et sans Dylan. [16] [ citation complète nécessaire ]

L'enregistrement original de "All Along the Watchtower" apparaît sur la plupart des albums des "plus grands succès" de Dylan, ainsi que ses deux compilations en coffret, Biographie, sorti en 1985, et Dylan, sorti en 2007.De plus, Dylan a sorti des enregistrements live de la chanson sur les albums suivants : Avant le déluge (enregistré en février 1974) Bob Dylan au Budokan (enregistré en mars 1978) Dylan et les morts (enregistré en juillet 1987) et MTV débranché (enregistré en novembre 1994). [1] [17]

  • « Brûlure de la lampe de minuit » (États-Unis)
  • "Longue chaude nuit d'été" (Royaume-Uni)
  • 21 septembre 1968 ( 1968-09-21 ) (États-Unis)
  • 18 octobre 1968 (Royaume-Uni)
    , Londres , New York
    (T'ES NUL)

Le Jimi Hendrix Experience a commencé à enregistrer sa version de "All Along the Watchtower" de Dylan le 21 janvier 1968 aux Olympic Studios de Londres. [18] Selon l'ingénieur Andy Johns, Jimi Hendrix avait reçu une bande de l'enregistrement de Dylan par le publiciste Michael Goldstein, qui a travaillé pour le directeur de Dylan Albert Grossman. "(Hendrix) est arrivé avec ces cassettes de Dylan et nous les avons tous entendues pour la première fois en studio", se souvient Johns. [19]

Enregistrement Modifier

Selon Eddie Kramer, l'ingénieur régulier d'Hendrix, le guitariste a coupé un grand nombre de prises le premier jour, criant des changements d'accords à Dave Mason qui était apparu à la session et jouait une guitare à douze cordes supplémentaire. Au milieu de la session, le bassiste Noel Redding est devenu mécontent de la procédure et est parti. Mason a ensuite pris le relais à la basse. Selon Kramer, la dernière partie de basse a été jouée par Hendrix lui-même. [19] L'ami de Hendrix et multi-instrumentiste des Rolling Stones Brian Jones a joué les divers instruments de percussion sur la piste. "C'est lui qui joue le claquement vous entendez à la fin de chaque mesure de l'intro, sur un instrument appelé vibraslap." [20] [ citation complète nécessaire ] Jones a à l'origine enregistré une partie de piano qui a ensuite été mixée à la place des instruments de percussion.

Kramer et Chas Chandler ont mixé la première version de "All Along the Watchtower" le 26 janvier, mais Hendrix était rapidement mécontent du résultat et a continué à réenregistrer et à superposer des parties de guitare en juin, juillet et août au studio Record Plant à La ville de New York. [21] L'ingénieur Tony Bongiovi a décrit Hendrix devenant de plus en plus insatisfait au fur et à mesure que la chanson progressait, doublant de plus en plus de parties de guitare, déplaçant la bande principale d'une machine à quatre pistes à une machine à douze pistes à une machine à seize pistes. Bongiovi se souvient : "Enregistrer ces nouvelles idées signifiait qu'il allait devoir effacer quelque chose. Dans les semaines précédant le mixage, nous avions déjà enregistré un certain nombre d'overdubs, essuyant piste après piste. [Hendrix] n'arrêtait pas de dire : 'Je pense que je l'entends un peu différemment.'" [22]

Communiqué et graphiques Modifier

La version terminée est sortie en single aux États-Unis le 21 septembre 1968, près d'un mois avant la sortie de l'album sur Ladyland électrique en octobre. Le single a atteint le numéro cinq dans les charts britanniques, [23] devenant le premier single britannique uniquement stéréo à le faire, et le numéro 20 sur le Panneau d'affichage chart, le single américain le mieux classé d'Hendrix. [24]

Réception Modifier

Dylan a décrit sa réaction en entendant la version d'Hendrix : "Cela m'a vraiment bouleversé. Il avait un tel talent, il pouvait trouver des choses dans une chanson et les développer vigoureusement. Il a trouvé des choses que d'autres ne penseraient pas à y trouver. Il probablement amélioré par les espaces qu'il utilisait. J'ai pris la licence avec la chanson de sa version, en fait, et je continue à le faire à ce jour. " [25] Dans le livret accompagnant son Biographie album, Dylan a déclaré: "J'ai aimé l'enregistrement de Jimi Hendrix et depuis sa mort, je le fais de cette façon. C'est étrange comme quand je le chante, j'ai toujours l'impression que c'est un hommage à lui d'une manière ou d'une autre. "

L'enregistrement de Hendrix de la chanson apparaît au numéro 48 sur les 500 plus grandes chansons de tous les temps de Rolling Stone, [26] et en 2000, le magazine britannique Guitare totale l'a nommé en haut de la liste des plus grandes versions de couverture de tous les temps. [27] Le solo de guitare de Hendrix est inclus au numéro cinq sur Monde de la guitare La liste des 100 plus grands solos de guitare. [28]

La version de Jimi Hendrix de "All Along The Watchtower", est l'une des chansons les plus jouées dans les films. Il a été utilisé dans des dizaines de films dont Forrest Gump, Se précipiter, Veilleurs et Un conte du Bronx. [29] Il est également apparu dans plusieurs émissions de télévision, y compris Battlestar Galactica comme thème de la révélation des derniers Cylons cachés. [30]


Contenu

Trafic Modifier

Le mandat de Mason avec Traffic était incohérent. Il était un membre fondateur du groupe, mais a quitté après la sortie de leur premier album, Monsieur Fantaisie (1967), pour revenir à mi-parcours des sessions de leur prochain album, Trafic (1968), après quoi il est reparti. Dernière sortie (1969), une compilation de bric et de broc, contient peu de matériel de Mason en dehors de sa chanson "Just for You". Traffic s'est ensuite reformé sans Mason, bien qu'il ait brièvement commencé à travailler avec le groupe pour la troisième fois, en tournée avec eux en 1971 et en jouant sur Bienvenue à la Cantine. Au cours de ses brefs passages avec le groupe, Mason ne s'est jamais tout à fait adapté à Steve Winwood. et dites-nous à tous ce qu'il s'attendait à ce que nous jouions. Aucune discussion, comme si nous étions son groupe de soutien. "

Travail de session Modifier

Mason était un ami du guitariste Jimi Hendrix, dont la carrière rock a été lancée en Angleterre en 1966. Hendrix a entendu pour la première fois la chanson "All Along the Watchtower", de l'album de Bob Dylan John Wesley Harding, avec Mason dans l'appartement d'un ami qui avait acquis une sortie antérieure de l'album. Hendrix a enregistré sa propre version aux Olympic Studios, dans le sud-ouest de Londres, avec Mason jouant de la guitare acoustique à 12 cordes. La chanson est sortie sur l'album Ladyland électrique en septembre 1968. [8] Mason chante aussi des chœurs sur "Crosstown Traffic". Lorsqu'il est sorti en single en octobre, il a atteint la 5e place du classement des singles britanniques et a atteint le Top 40 aux États-Unis. Mason a ensuite enregistré sa propre version de la chanson pour son album de 1974, Dave Mason, avec Bob Glaub à la basse. Mason apparaît sur l'album 1968 des Rolling Stones Banquet de mendiants, jouant du Shehnai et de la grosse caisse sur Street Fighting Man. [9] [10] La connexion de Mason était Jimmy Miller, qui a servi de producteur pour les Pierres et le Trafic. En 1969-1970, Mason tourne avec Delaney et Bonnie and Friends, avec Eric Clapton et George Harrison. Mason apparaît sur le plateau solo de George Harrison en 1970 Toutes les choses doivent passer. En 1970, Mason devait être le deuxième guitariste de Derek and the Dominos. Il a joué sur leurs premières sessions en studio, y compris la production de Phil Spector de "Tell the Truth", qui a ensuite été retirée de la vente (et est maintenant un objet de collection). Il a également joué lors de leur premier concert au London Lyceum, mais a quitté le groupe peu de temps après. Il a co-écrit la chanson "Big Thirst" sur Oh comme nous avons dansé, par Jim Capaldi (coéquipier de Mason dans Hellions, Deep Feeling et Traffic), et a joué le solo de guitare sur "Don't Be a Hero".

Carrière solo Modifier

Après Traffic, Mason a poursuivi une carrière solo modérément réussie. Son premier single était "Just for You" sur la face B, "Little Woman", il était soutenu par le groupe Family, suite à sa production du premier album de Family, 1968's Musique dans une maison de poupée (qui comprenait "Never Like This", une chanson originale de Mason). Mason a sorti un album avec Cass Elliot en 1970. Il a finalement sorti son premier album solo en 1970 Seuls ensemble [11] avec "Only You Know and I Know", qui a atteint le n ° 42 sur le Panneau d'affichage graphique, ainsi que le moindre succès "Look at You, Look at Me". Au début des années 1970, il a engagé son ami, l'auteur-compositeur-interprète Ray Kennedy, pour faire une tournée et écrire pour son prochain album. Du milieu à la fin des années 1970, il part en tournée et enregistre avec le guitariste Jim Krueger, le claviériste Mike Finnigan, le bassiste Gerald Johnson et le batteur Rick Jaeger. Mason a poursuivi avec l'album, Laisse couler, sorti en avril 1977. L'album n'a culminé qu'à la 37e place, mais a été dans les charts pendant 49 semaines et est devenu disque de platine grâce au succès du single "We Just Disagree", écrit par le guitariste remplaçant de Mason. , Jim Krueger, le single en tête du numéro 12, d'autres singles d'album "So High [Rock Me Baby and Roll Me Away]" et "Let It Go, Let It Flow" également classés dans le prochain album de Mason aux États-Unis était Mariposa de Oro, sorti en 1978, l'album contenait une reprise de "Will You Still Love Me Tomorrow", qui est devenu un single du Top 40, l'album lui-même a atteint le numéro 41 et est devenu disque d'or. Mason s'est joué dans le film Skatetown, États-Unis, interprétant deux chansons dans une discothèque à roulettes et écrivant et interprétant la chanson thème du film. En 1980, Mason a sorti "Old Crest on a New Wave", l'album s'est arrêté au numéro 74 et avait un single dans les charts "Save Me", cet échec de l'album a conduit Mason à quitter son label Columbia. Mason a eu du mal à attirer un autre label mais a continué à tourner en duo acoustique avec Krueger. En 1987, il a sorti deux albums, "Some Assembly Required" sur le label canadien Maze Records et "Two Hearts" sur MCA Records, ce dernier album comprenait le single "Dreams I Dream", un duo avec Phoebe Snow qui a atteint le numéro 11 en les cartes contemporaines adultes. [12]

En 1997, Mason devait être membre de Ringo Starr & His All-Starr Band, interprétant "Only You Know and I Know", "We Just Disagree" et "Feelin Alright", mais il a été exclu des répétitions avant la tournée. commencé.

En 1998, Mason a retrouvé son ancien compagnon de groupe de Traffic, Jim Capaldi pour The 40,000 Headmen Tour, un album live a suivi la tournée. En 2002, il sort le DVD Dave Mason : en direct au lever du soleil, un enregistrement d'une performance live au Sunrise Musical Theatre à Sunrise, Floride, [13] soutenu par Bobby Scumaci aux claviers, Johnne Sambataro à la guitare rythmique (qui a rejoint Mason pour le DVD, après avoir déjà tourné avec lui en 1978), Richard Campbell à la basse et Greg Babcock à la batterie. En 2008, Mason a sorti son premier album studio en plus de 20 ans, intitulé 26 lettres 12 notes, il enchaîne avec un autre album en 2014 intitulé Le passé du futur.

À partir de 2018, Mason continuait de se produire aux États-Unis, y compris une tournée en 2018 avec Steve Cropper. [14] [15]

Ancienneté à Fleetwood Mac Modifier

Pendant une brève période au milieu des années 1990, Mason a rejoint Fleetwood Mac et a sorti l'album Temps avec eux en 1995. Il a tourné avec eux au cours de la période 1994-95, notamment en première partie pour REO Speedwagon et Crosby, Stills & Nash. [16]

Mason n'a jamais été tout à fait à l'aise pendant son séjour à Fleetwood Mac. Il a dit à plusieurs reprises depuis qu'il a quitté le groupe : "Être l'un des deux et parfois trois guitaristes pour remplacer Lindsey Buckingham en dit plus sur le génie de Buckingham que sur mon jeu de guitare".

Mason a déménagé définitivement aux États-Unis en 1971 et a vécu dans la vallée d'Ojai en Californie pendant 16 ans. En septembre 2017, il avait des maisons à Carson City, au Nevada et à Hawaï. [17]

Le 25 juin 2019, Le magazine du New York Times a classé Mason parmi des centaines d'artistes dont le matériel aurait été détruit lors de l'incendie de Universal en 2008. [18]

Mason est un partisan de l'éducation musicale pour les enfants. En 2005, il s'est engagé en tant que soutien officiel de Little Kids Rock, une organisation à but non lucratif qui fournit des instruments de musique et des cours gratuits aux enfants des écoles publiques américaines. Il siège au conseil d'administration de l'organisme à titre de membre honoraire.

Mason est également membre fondateur du conseil d'administration de Yoga Blue, une organisation à but non lucratif consacrée à l'enseignement du yoga et d'autres pratiques holistiques à ceux qui se remettent de la toxicomanie et d'autres troubles autodestructeurs.

Mason et son ami de longue date Ted Knapp ont fondé Rock Our Vets, un organisme de bienfaisance 501(c)3 entièrement bénévole soutenu par de nombreux autres musiciens, aidant les vétérans et les familles des forces de l'ordre et des pompiers qui ont perdu la vie dans l'exercice de leurs fonctions. [19] L'organisme de bienfaisance s'est concentré sur la fourniture de nourriture et de vêtements aux anciens combattants sans-abri, d'ordinateurs portables pour les vétérinaires aspirant à poursuivre leurs études, ainsi que sur la prévention du suicide.


  • Profil WikiTree Tarbet-10 créé grâce à l'importation de Family Nov 2011.GED le 6 septembre 2011 par Jim Tarbet. Voir la page Modifications pour les détails des modifications par Jim et d'autres.

À M. comme on l'appelait, a grandi sur la ferme familiale et a également travaillé au magasin général de son père. Il a fréquenté l'école Robinson dans la communauté de Kirby. Il a déménagé avec sa famille à Rule Texas en 1900, où il a commencé sa carrière d'agriculteur.

Il a épousé Flossie Hendrix (née le 13 septembre 1891) le 15 janvier 1908 et a eu deux fils, Thomas Hendrix Jr. et Price Keith. La mère de Flossie était de la famille Bacon d'origine anglaise. En 1916, ils ont déménagé à Dawson Co. TX et ont payé 160 $ ​​sur 160 acres de terrain à environ 8 miles au sud de Lamesa, TX. Avec les 1440 $ restants à payer sur neuf ans. Tom a cultivé des chevaux jusqu'à ce qu'il achète un petit tracteur Ford dans les années 1940. Il a vendu la ferme de Dawson Co. pour 75 $ l'acre vers 1950 lorsqu'il a pris sa retraite et a quitté la région immédiate en raison de la santé de Flossie. Ils ont vécu à Merkel et Anson TX pendant un certain temps, et sont retournés à Ackerly TX. pour ses dernières années.

Flossie est décédée le 27 octobre 1952 et est enterrée au cimetière d'Ackerly. E. épousa plus tard Millie, la veuve de son frère jumeau Grover.

Tom et Millie ont déménagé dans une maison de repos à Iowa Park, TX, juste à l'ouest de Witicha Falls, TX. Il est décédé le 27 octobre 1967 alors qu'il se trouvait dans l'Iowa Park., 15 ans jour pour jour de la mort de Flossie.


La plus grande leçon que Hendrix a retenue de ses prédécesseurs était plus une question d'attitude que de technique

Clapton et Hendrix faisaient partie de ceux qui prenaient des notes, leurs deux discographies regorgent de citations de Guy. Jeff Beck l'a également entendu, notant que le brillant Stone Free de Hendrix, la face B de son premier single, Hey Joe, a fusionné la violence de Guy avec la précision technique de Paul.

Un mythe à retenir

Hendrix absorbait également le jeu lyrique de Curtis Mayfield à partir d'innombrables singles d'Impressions, comme on l'entendait sur The Wind Cries Mary, et tous les maîtres du blues. Ce n’est pas par hasard que lorsqu’il a joué pour la première fois avec la crème infantile en 1966, c’était sur le classique Killing Floor de Howlin’ Wolf en 1964, tout en embellissant les léchages meurtriers à six cordes d’Hubert Sumlin.

Hendrix aimait explorer et regarder au-delà du livre de règles (Crédit : BBC)

Dans des sections de Foxy Lady, Hendrix a sculpté les commentaires d'une manière qui avait été abordée par des guitaristes tels que Link Wray et Bo Diddley dans les années 50, et franchie un pas au-delà par les Yardbirds dans les années 60. Purple Haze a trouvé Hendrix réimaginant Hold It de 1958 de Bill Doggett et Duane Eddy via le thème Peter Gunn de Henry Mancini. Il s'imprégnait également du free jazz de John Coltrane et d'Albert Ayler, comme en témoigne le mur sonore avant-gardiste qu'il a construit sur I Don't Live Today.

Mais la plus grande leçon que Hendrix a retenue de ses prédécesseurs était plus une question d'attitude que de technique. Entre les mains de Guy ou de Bo Diddley, la guitare était une machine à sons plutôt qu'un instrument avec un vocabulaire prescrit. Hendrix a vu les possibilités en dehors des marges des règles et contrairement à Guy, a trouvé un groupe, un manager et une maison de disques qui l'ont laissé errer dans la nature sans peur. Il a laissé derrière lui des centaines de morceaux et de travaux en cours tout en enregistrant une poignée d'albums studio officiellement publiés, un témoignage de combien il aimait explorer et à quel point il était difficile de plaire. Il a inlassablement chassé les sons qu'il entendait dans sa tête jusqu'à sa mort, comme s'il savait que c'était le seul moyen de créer un mythe digne de ce nom.

Si vous souhaitez commenter cette histoire ou toute autre chose que vous avez vue sur BBC Culture, rendez-vous sur notre Facebook page ou envoyez-nous un message sur Twitter.


Voir la vidéo: Janis Joplin Live 1969 (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Tyce

    OUI, c'est à l'heure

  2. Dut

    Je pense que vous n'avez pas raison. Écrivez-moi dans PM, nous en discuterons.

  3. Dasida

    la situation drôle

  4. Jess

    Avez-vous le temps d'écrire un article sur une demi-page, mais pas de réponse? Amende

  5. Chavivi

    Autant que vous le souhaitez.

  6. Dainris

    Quelle phrase ... super, idée remarquable



Écrire un message