Des articles

8 décembre 1941

8 décembre 1941


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

8 décembre 1941

Extrême Orient

En même temps qu'elles attaquent Pearl Harbor, les forces japonaises à l'ouest de la ligne de date internationale attaquent la Thaïlande, la Malaisie, Singapour, Hong Kong, Guam, Midway, Wake Island et les Philippines.

L'escadron n°1 (RAAF) envoie six Hudson pour attaquer les forces qui envahissent la Malaisie, coulant un navire de transport de 9 700 tonnes pour la perte de deux avions

La Grande-Bretagne, les États-Unis et leurs alliés déclarent la guerre au Japon

La Russie reste neutre en Extrême-Orient



Événements historiques du 8 décembre

Événement de L'intérêt

1777 Le capitaine James Cook quitte les îles de la Société

Musique Première

1813 La 7e Symphonie en la de Ludwig van Beethoven, créée à Vienne sous la direction de Beethoven

Événement de L'intérêt

1846 Première de "La Damnation de Faust" d'Hector Berlioz

Musique Première

1849 L'opéra de Giuseppe Verdi " Luisa Miller" est créé à Naples

    Première de "Die Journalisten" de Gustav Freytag à Breslau Le pape Pie IX proclame l'Immaculée Conception, rend Marie libre du péché originel

Musique Concert

1857 1ère production du "Pauvre de New York" de Dion Boucicault

Événement de L'intérêt

1863 Abraham Lincoln publie sa proclamation d'amnistie et son plan pour la reconstruction du Sud

Événement de L'intérêt

1864 Le pont suspendu de Clifton, conçu par Isambard Kingdom Brunel, est finalement inauguré à Bristol, en Angleterre, 5 ans après sa mort

Historique Publication

1864 L'article de James Clerk Maxwell "A Dynamical Theory of the Electromagnetic Field" est lu pour la première fois par la Royal Society à Londres (publié par la Royal Society 1865)

    Ouverture du 20e concile œcuménique catholique romain, Vatican I, à Rome Timothy Eaton fonde T. Eaton Co. Limited à Toronto, Canada.

Événement de L'intérêt

1874 Le gang de Jesse James prend un train à Muncie Kansas

    La première de "Volki i Ovsty" d'Aleksandr Ostrovsky à Saint-Pétersbourg Le Suriname commence l'enseignement obligatoire pendant 7 à 12 ans

Élection d'intérêt

1886 Fédération américaine du travail (AFL) formée par 26 syndicats de métiers Samuel Gompers élu président de l'AFL

Bataille de L'intérêt

1895 Bataille d'Amba Alagi : l'empereur éthiopien Menelik II chasse le général italien Baratieri

Événement de L'intérêt

1902 Oliver Wendell Holmes Jr devient juge associé à la Cour suprême des États-Unis

Événement de L'intérêt

1912 Guillaume II d'Allemagne appelle "Conseil de guerre"

    Début de la construction du Palais des Beaux-Arts de San Francisco Bataille des îles Falkland : la Royal Navy britannique détruit un escadron de combat allemand

Musique Première

1914 La comédie musicale d'Irving Berlin "Watch your Step" premières à New York

    Les Boers se rebellant contre les Britanniques en Afrique du Sud subissent plusieurs défaites, l'un de leurs chefs, le général Beyers, se noyant accidentellement

Musique Première

1915 Création de la 5e Symphonie en mi de Jean Sibelius

Événement de L'intérêt

1915 Le poème de John McCrae "In Flanders Fields" apparaît anonymement dans le magazine "Punch"

Traité anglo-irlandais

1921 Eamon de Valera répudie publiquement le traité anglo-irlandais

    Traité d'amitié germano-américain signé

Musique Première

1930 La comédie musicale de Cole Porter "The New Yorkers" s'ouvre au B. S. Moss's Broadway Theatre, NYC se déroule pour 169 représentations

    Câble coaxial breveté La religieuse française Bernadette Soubirous, qui a eu la vision de la Vierge Marie à Lourdes, est canonisée par l'Église catholique Le "Professeur Mamlock" de Friedrich Wolf en première à Zurich La police militaire japonaise lance une violente répression de la secte religieuse Oomoto, en commençant par une répression sur les bases opérationnelles de la secte d'Ayabe et de Kameoka dans la préfecture de Kyoto et l'arrestation de son chef Onisaburo Deguchi. Anastasio Somoza García élu président du Nicaragua La NAACP intente une action en justice pour égaliser les salaires des enseignants noirs et blancs. victoire la plus unilatérale de l'histoire de la NFL premier match pour le titre de la NFL diffusé sur la radio nationale Ouverture du camp d'extermination de Chełmno, à 50 kilomètres de Łódź, Pologne Londres : le gouvernement néerlandais en exil déclare la guerre au Japon La 16e armée russe reprend Krijukovo San Francisco 18h15

"Infamy" alors que les Japonais attaquent Pearl Harbor

1941 Le président américain Franklin D. Roosevelt prononce un discours "Day of Infamy" au Congrès américain un jour après le bombardement de Pearl Harbor

L'USS Shaw explose après avoir pris un coup direct à Pearl Harbor. © Everett Historique/Shutterstock.com
    8e Trophée Heisman : Frank Sinkwich, Géorgie (HB) "Voice of the Turtle" de John Van Druten en première mondiale à New York. après 168 représentations 14e Trophée Heisman : Doak Walker, SMU (HB) La Jordanie annexe la Palestine arabe "Gentlemen Prefer Blondes" de Jule Styne ouvre ses portes au Ziegfeld Theatre NYC pour 740 représentations Le gouvernement nationaliste chinois se déplace de la partie continentale de la Chine à Formose

Film Sortie

1949 "On the Town", l'adaptation cinématographique de la comédie musicale de Broadway, avec Gene Kelly, Frank Sinatra, Ann Miller et Vera-Ellen, sort

    "Tree Grows in Brooklyn" ferme au Alvin Theatre NYC après 267 représentations AL modifie ses restrictions sur les jeux de nuit, adoptant la règle du jeu suspendu de NL & levant son interdiction des lumières pour les jeux du dimanche 1er reconnaissance télévisée de la grossesse (I Love Lucy) Les troupes françaises tirent sur les manifestants à Casablanca, 50 die Isaak Ben-Zwi élu président d'Israël 19e Trophée Heisman : Johnny Lattner, Notre Dame (HB)

Les Nations Unies Discours

1953 Dwight D. Eisenhower prononce son discours "Atoms for Peace" aux Nations Unies à New York


Événements historiques en décembre 1941

    La US Civil Air Patrol (CAP) organise l'ouverture de la plus grande patinoire à roulettes (en dehors de New York) à Peekskill, New York. Naval Intelligence cesse d'écouter le consul japonais

Attaque sur Pearl Harbor

2 décembre Le maréchal japonais Yamamoto envoie sa flotte à Pearl Harbor

Événement de L'intérêt

2 décembre Le gangster américain Louis Buchalter est condamné à mort avec ses lieutenants Emanuel Weiss et Louis Capone

Événement de L'intérêt

    Une ordonnance nazie place les Juifs de Pologne hors de la protection des tribunaux La Football Writers Association of America a organisé les premières "Angel Street" de Patrick Hamilton à New York L'anti-offensive soviétique à Moscou chasse l'armée nazie Sœur Elizabeth Kenny un nouveau traitement pour la paralysie infantile a approuvé le porte-avions américain Lexington et 5 croiseurs lourds quitter Pearl Harbor "Sullivan's Travels", réalisé par Preston Sturges et avec Joel McCrea et Veronica Lake, est sorti

"Infamy" alors que les Japonais attaquent Pearl Harbor

8 décembre Le président américain Franklin D. Roosevelt prononce un discours sur le "Jour de l'infamie" devant le Congrès américain un jour après le bombardement de Pearl Harbor

L'USS Shaw explose après avoir reçu un coup direct à Pearl Harbor. © Everett Historique/Shutterstock.com

Événement de L'intérêt

9 décembre 300 Montgomery, San Francisco ouvre ses portes en tant que nouveau siège social de Bank of America

    7e Trophée Heisman : Bruce Smith, Minnesota (HB) La Chine déclare la guerre au Japon, à l'Allemagne et à l'Italie Le Citizen Register rapporte que « des avions hostiles approchaient de Westchester » Adolf Hitler ordonne que les navires américains soient torpillés Le cuirassé britannique Prince of Wales et le croiseur de bataille Repulse (Force Z) coulés suite aux attaques aériennes japonaises au large de la Malaisie. 840 hommes meurent

Événement de L'intérêt

14 décembre Le Premier ministre Winston Churchill se rend aux États-Unis à bord du HMS Duke of York

    Le U-557 torpille le croiseur britannique Galatea Le Japon et la Thaïlande signent un traité d'alliance L'utilisation de gaz et d'électricité est restreinte aux Pays-Bas Le sous-marin allemand U-127 coule

Événement de L'intérêt

Le 15 décembre, les nazis transfèrent 100 citoyens tchèques, Heinrich Himmler s'évanouit

    Afrique du Nord : les alliés attaquent les Italiens L'USS Swordfish, qui pose à Gazala, devient le premier sous-marin américain à couler un navire japonais La Fédération américaine du travail adopte une politique de non-grève dans les industries de guerre. Sarawak occupé par les forces japonaises Les troupes néerlandaises et australiennes débarquent sur le sous-marin allemand U-31 portugais Timor coulé

Événement de L'intérêt

17 décembre Les troupes allemandes dirigées par Erwin Rommel commencent à battre en retraite en Afrique du Nord

    Seconde Guerre mondiale : Début du siège de Sébastopol. 44 membres d'équipage survivants de l'U-434 allemand se rendent au HMS Blankney après avoir sabordé leur sous-marin blessé. Deux sont perdus. Les troupes japonaises débarquent à Hong Kong Le sous-marin allemand U-574 coule Adolf Hitler prend le commandement complet de l'armée allemande. Seconde Guerre mondiale : Première bataille de l'American Volunteer Group, mieux connu sous le nom de "Flying Tigers" à Kunming, en Chine. Chicago Bears Ray McLean fait le dernier coup de pied de la NFL pour un point supplémentaire

NFL Championnat

21 décembre Championnat de la Ligue nationale de football, Wrigley Field, Chicago: les Bears de Chicago battent les Giants de New York, 37-9 dans la première équipe de l'ère des matchs de championnat de la NFL (depuis 1933) pour remporter des titres consécutifs.

Événement de L'intérêt

22 décembre Tito établit la 1re brigade prolétarienne en Yougoslavie

    Winston Churchill arrive à Washington, DC pour une conférence en temps de guerre 1942 NFL Draft : Bill Dudley de l'Université de Virginie premier choix par Pittsburgh Steelers Les forces américaines sur l'île de Wake se rendent aux Japonais Les troupes britanniques envahissent Benghazi, Libye Le Japon commence l'assaut sur Rangoon, Birmanie Premiers navires de Retour de la flotte de Pearl Harbor de l'amiral Nagumo au Japon Le Japon annonce la reddition de la garnison anglo-canadienne à Hong Kong Les porte-avions japonais Akagi/Kagu de retour à Kure, Japon Winston Churchill devient le premier Premier ministre britannique à s'adresser à une réunion conjointe du Congrès américain, avertissant que l'Axe " ne reculerait devant rien " Le Japon bombarde Manille même si elle a été déclarée " ville ouverte "

Événement de L'intérêt

27 décembre Dmitri Chostakovitch achève sa 7e symphonie en Sibérie

    L'état de siège entre en vigueur en Bohême et en Moravie Les nazis exigent que les médecins néerlandais rejoignent l'organisation nazie

L'apprivoisement de Winston Churchill

30 décembre Dans un discours émouvant devant le Parlement canadien, Winston Churchill déclare que la Grande-Bretagne ne se rendra jamais à "Hitler et son gang nazi" et qu'"ils ont demandé la guerre totale". Assurons-nous qu'ils l'obtiennent". Ensuite, Yousef Karsh le capture dans sa célèbre photographie, "The Roaring Lion".


Ce jour de l'histoire, le 8 décembre : les États-Unis entrent dans la Seconde Guerre mondiale en déclarant la guerre au Japon

Nous sommes aujourd'hui le mardi 8 décembre, le 343e jour de 2020. Il reste 23 jours dans l'année.

Le point culminant d'aujourd'hui dans l'histoire:

Le 8 décembre 1941, les États-Unis entrèrent dans la Seconde Guerre mondiale alors que le Congrès déclarait la guerre au Japon impérial, un jour après l'attaque de Pearl Harbor.

En 1863, le président Abraham Lincoln a publié sa Proclamation d'amnistie et de reconstruction pour le Sud.

En 1886, la Fédération américaine du travail a été fondée à Columbus, Ohio.

En 1949, le gouvernement nationaliste chinois s'est déplacé de la partie continentale de la Chine à Formose alors que les communistes pressaient leurs attaques.

En 1972, un Boeing 737 de United Airlines s'est écrasé alors qu'il tentait d'atterrir à l'aéroport de Chicago-Midway, tuant 43 des 61 personnes à bord, ainsi que deux personnes au sol parmi les morts étaient Dorothy Hunt, épouse du conspirateur du Watergate E. Howard Hunt, US Rep. George W. Collins, D-Ill., et correspondant de CBS News Michele Clark.

En 1980, la rock star et ancien Beatle John Lennon a été abattu devant son immeuble à New York par un fan apparemment dérangé.

En 1987, le président Ronald Reagan et le dirigeant soviétique Mikhaïl S. Gorbatchev ont signé un traité à la Maison Blanche appelant à la destruction des missiles nucléaires à portée intermédiaire.

En 1991, Kimberly Bergalis, une patiente atteinte du sida, qui avait contracté la maladie de son dentiste, est décédée à Fort Pierce, en Floride, à l'âge de 23 ans.

En 1998, luttant pour éviter la destitution, les défenseurs du président Bill Clinton ont plaidé avec force sa cause devant le comité judiciaire de la Chambre. La Cour suprême a statué que la police ne peut pas fouiller les personnes et leurs voitures après simplement leur avoir donné une contravention pour des infractions de routine au code de la route.

En 2008, dans une volte-face surprenante, Khalid Sheikh Mohammed a déclaré au tribunal des crimes de guerre de Guantanamo qu'il avouerait avoir organisé les attentats du 11 septembre, quatre autres hommes ont également abandonné leurs défenses.

En 2012, le président pakistanais a visité un hôpital britannique où une écolière de 15 ans, Malala Yousafzai (mah-LAH'-lah YOO'-suhf-zeye), était soignée après avoir reçu une balle dans la tête par un tireur taliban en octobre. .

En 2013 avenir du pays.

En 2014, les États-Unis et l'OTAN ont solennellement mis fin à leur mission de combat en Afghanistan, 13 ans après que les attaques terroristes du 11 septembre ont déclenché leur invasion du pays pour renverser le gouvernement dirigé par les talibans.

Il y a dix ans: Le président Barack Obama a rejeté les allégations selon lesquelles il aurait trahi les démocrates en concluant un accord avec les républicains sur les réductions d'impôts de l'ère Bush et a imploré son parti de soutenir le compromis, arguant qu'il pourrait relancer l'économie. Les pirates se sont précipités à la défense de WikiLeaks, lançant des attaques contre MasterCard, Visa, les procureurs suédois, une banque suisse et d'autres qui avaient agi contre le site et son fondateur, Julian Assange. Un incendie qui s'est déclaré lors d'une bagarre entre détenus a balayé une prison surpeuplée au Chili, tuant au moins 81 personnes.

Il y a cinq ans: La Chine a déclaré sa toute première alerte au smog rouge alors que la qualité de l'air toxique a forcé le gouvernement à fermer des écoles, à interdire aux automobilistes de circuler et à fermer des usines à Pékin et dans ses environs.

Il y a un an: Le marionnettiste Caroll Spinney, qui a exprimé et exploité les Muppets Big Bird et Oscar the Grouch sur "Sesame Street" pendant près de 50 ans, est décédé à son domicile du Connecticut à l'âge de 85 ans. Le rappeur Juice WRLD, 21 ans, qui s'est hissé au sommet du avec "Lucid Dreams", est décédé après ce qu'on a appelé une "urgence médicale" à l'aéroport international Midway de Chicago, un coroner a déterminé que le décès résultait d'une surdose accidentelle d'opioïde oxycodone et codéine. L'acteur René Auberjonois, mieux connu pour les émissions de télévision "Benson" et "Star Trek: Deep Space Nine", est décédé d'un cancer du poumon dans sa maison de Los Angeles, il avait 79 ans.

Les anniversaires d'aujourd'hui : Le flûtiste James Galway a 81 ans. Le chanteur Jerry Butler a 81 ans. Le musicien pop Bobby Elliott (The Hollies) a 79 ans. L'actrice Mary Woronov a 77 ans. L'acteur John Rubinstein a 74 ans. L'acteur Kim Basinger (BAY'-sing-ur) a 67 ans. Rock le musicien Warren Cuccurullo a 64 ans. Le musicien rock Phil Collen (Def Leppard) a 63 ans. Le chanteur country Marty Raybon a 61 ans. La commentatrice politique Ann Coulter a 59 ans. Le musicien rock Marty Friedman a 58 ans. L'acteur Wendell Pierce a 57 ans. L'acteur Teri Hatcher a 56 ans. L'acteur David Harewood a 55 ans. Le chanteur Sinead (shih-NAYD') O'Connor (AKA Shuhada' Davitt) a 54 ans. L'acteur Matthew Laborteaux a 54 ans. Le Baseball Hall of Famer Mike Mussina a 52 ans. Le musicien de rock Ryan Newell (Sister Hazel) est 48. L'acteur Dominic Monaghan a 44 ans. L'acteur Ian Somerhalder a 42 ans. La chanteuse rock Ingrid Michaelson a 41 ans. La chanteuse R&B Chrisette Michele a 38 ans. L'acteur Hannah Ware a 38 ans. Le chanteur country Sam Hunt a 36 ans. Le joueur de champ intérieur MLB All-Star Josh Donaldson a 35 ans. Le chanteur-acteur rock Kate Voegele (VOH'-gehl) a 34 ans. Le musicien de rock chrétien Jen Ledger (Skillet) est 31. Le défenseur de la LNH Drew Doughty a 31 ans. L'acteur Wallis Currie-Wood a 29 ans. L'actrice AnnaSophia Robb a 27 ans.


Célébrer l'anniversaire aujourd'hui
David Carradine
Né : 8 décembre John Arthur Carradine, 1936 Hollywood, Californie
Connu pour :
Mieux connu pour son interprétation d'un moine Shaolin, Kwai Chang Caine dans l'Ouest américain à la recherche de son demi-frère, Danny Caine. Il est également apparu dans de nombreux films au cours de sa carrière, notamment Kill Bill : Vol. I et Vol. II, Bound for Glory et Boxcar Bertha.


Teri Hatcher
Né le 8 décembre 1964 à Palo Alto, Californie, États-Unis
Connu pour : Joue Susan Mayer dans Desperate Housewives maintenant dans sa 4ème année qui a remporté de nombreux prix. Avant son rôle dans Desperate Housewives, elle a joué Lois Lane dans la série télévisée New Adventures of Superman et Paris Carver dans Tomorrow Never Dies.


8 décembre 1941 Jour de l'infamie

Roosevelt a probablement appris qu'il roulait dans la limousine d'Al Capone après son arrivée, sur le chemin de Capitol Hill. Il ne semblait pas être dérangé, le seul commentaire du président était "J'espère que cela ne dérangera pas M. Capone."

Le dimanche matin 7 décembre 1941, les forces armées du Japon impérial attaquent le mouillage pacifique de l'US Navy à Pearl Harbor.

Le président des États-Unis, Franklin Delano Roosevelt, a été prévenu presque immédiatement. Cela avait été un acte de guerre, une attaque délibérée contre une nation souveraine par une autre. Roosevelt avait l'intention de demander au Congrès une déclaration de guerre.

Presidential Limo “Sunshine Special”, utilisé dans les administrations FDR et Truman

Le travail a commencé presque immédiatement sur ce que nous appelons maintenant le discours de Roosevelt “Day of Infamy”, qui sera prononcé le lendemain lors d'une session conjointe du Congrès.

On ne savait pas si l'attaque de Pearl Harbor avait été un événement isolé, ou s'il y aurait une poursuite de telles attaques, des sabotages d'installations ou même des tentatives d'assassinat.

L'équipe de football de l'université de Willamette, à Honolulu à cette époque pour jouer au « Shrine Bowl » a établi un cordon défensif autour de l'école de Punahou.

Le discours de Roosevelt était prévu pour le 8 à midi, et les services secrets savaient qu'ils avaient un problème. Roosevelt aimait sa Lincoln V12 Cabriolet de 1939. Roosevelt l'appelait la « Sunshine Special », mais la voiture était tout sauf sécurisée. Les voitures blindées présidentielles ne seront pas utilisées régulièrement avant 20 ans, après l'assassinat du président Kennedy.

Les réglementations fédérales de l'époque limitaient l'achat de tout véhicule coûtant 750 $ ou plus, 10 455 $ en dollars d'aujourd'hui, et cela n'allait pas leur procurer une limousine blindée. Ils n'auraient probablement pas pu en obtenir un aussi rapidement de toute façon, même s'il n'y avait eu aucune restriction sur les dépenses.

En 1928, Al Capone a acheté une Cadillac 341A Town Sedan avec 3 000 livres de blindage et des vitres pare-balles d'un pouce d'épaisseur. Il était vert et noir, assorti aux voitures de police de Chicago de l'époque, et équipé d'une sirène et de feux clignotants cachés derrière la grille.

La syphilis avancée avait réduit Al Capone à une épave neurologique à ce moment-là. Au moment du discours de FDR, Capone avait été libéré d'Alcatraz et résidait à Palm Island, en Floride. Sa limousine était garée sur un parking du département du Trésor, depuis qu'elle avait été saisie dans sa poursuite pour fraude fiscale de l'IRS des années plus tôt.

Les mécaniciens ont nettoyé et vérifié le Caddy de Capone jusque dans la nuit du 7 décembre, en s'assurant qu'il permettrait au commandant en chef de se rendre en toute sécurité à quelques pâtés de maisons de Capitol Hill. C'est apparemment le cas, car Roosevelt a continué à l'utiliser jusqu'à ce que sa vieille voiture puisse être équipée des mêmes caractéristiques. À ce jour, les limousines présidentielles ont des feux de police clignotants cachés derrière leurs grilles.

Roosevelt a probablement appris qu'il roulait dans la limousine d'Al Capone après son arrivée, sur le chemin de Capitol Hill. Il ne semblait pas être dérangé, le seul commentaire du président était "J'espère que cela ne dérangera pas M. Capone."

Internet peut être une chose merveilleuse, si cela ne vous dérange pas de prendre votre eau d'un tuyau d'incendie. Le lecteur de l'histoire découvre rapidement que certains contes sont vrais tels qu'ils sont écrits, d'autres non, et certaines histoires sont si bonnes que vous voulez qu'elles soient vraies.

Napoléon a demandé un jour : « Qu'est-ce que l'histoire, sinon une fable convenue ? » Winston Churchill a déclaré : « L'histoire sera gentille avec moi, car j'ai l'intention de l'écrire & #8221.

Vous pouvez trouver des sources en ligne si vous le souhaitez, pour vous raconter cette histoire est un mythe. D'autres vous diront que c'est parfaitement vrai. CBS Nouvelles rapports : “Après l'attaque de Pearl Harbor, le président Roosevelt a utilisé une Cadillac lourdement blindée qui appartenait à l'origine au gangster Al Capone jusqu'à ce que le Sunshine Special puisse être modifié avec un blindage, un verre pare-balles et un stockage de mitraillette.“.

Comme morceau d'histoire, vous pouvez prendre celui-ci comme bon vous semble. Je l'avoue, je suis de ceux qui veulent que ce soit vrai.


8 décembre 1941 - Histoire

L'ATTAQUE JAPONAISE TROUVE LE GÉNÉRAL MACARTHUR NON PRÉPARÉ

Les préparatifs japonais pour l'invasion des Philippines

Le 6 décembre 1941 (heure d'Hawaï), les Japonais avaient rassemblé environ cinq cents chasseurs et bombardiers sur les bases aériennes de Formose (aujourd'hui Taïwan) pour leur assaut contre les Philippines. La tâche de cette énorme flotte d'avions japonais était de soutenir une invasion maritime en détruisant l'US Far East Air Force et en prenant le contrôle du ciel des Philippines pour le Japon.

Les Japonais ne s'attendaient pas à pouvoir utiliser leur tactique standard d'attaque surprise rapide pour leur invasion des Philippines. L'attaque japonaise sur Pearl Harbor aura lieu à 8h00 le 7 décembre 1941 (heure d'Hawaï). Cependant, en raison de la différence de fuseaux horaires et de la séparation d'Hawaï et des Philippines par la ligne de date internationale, au moment de l'attaque de Pearl Harbor, il serait 2h30 du matin le 8 décembre 1941 à Manille. Les Japonais avaient prévu que leurs bombardiers et chasseurs commencent à décoller des bases aériennes de Formose à 2h30 du matin le 8 décembre. Ce timing permettrait à l'avion japonais d'atteindre les Philippines à l'aube du même jour. À ce moment-là, les Japonais s'attendaient à ce que le commandant des forces aériennes américaines aux Philippines (MacArthur) ait répondu à leur attaque sur Pearl Harbor en plaçant ses défenses aériennes en alerte de guerre totale. Les Japonais s'attendaient à ce que leurs chasseurs et bombardiers rencontrent une vive opposition de la part des chasseurs américains à leur arrivée au-dessus des Philippines.

MacArthur pensait que le nouveau bombardier lourd américain B-17D (ci-dessus) pourrait empêcher une invasion japonaise des Philippines. Malheureusement, son inaction pendant les neuf heures qui ont suivi l'attaque japonaise sur Pearl Harbor a causé la destruction de sa puissance aérienne au sol.

Avant que les avions japonais puissent décoller de Formose à 2 h 30 le 8 décembre, un épais brouillard a commencé à envelopper les bases aériennes. Alors que les heures passaient sans aucun signe de la levée du brouillard, les hauts commandants japonais et leur état-major devenaient de plus en plus préoccupés par le fait que les Américains pourraient frapper d'abord les bases aériennes de Formose qui étaient bondées d'avions, entièrement armés, ravitaillés et attendant de décoller. Ils n'avaient pas besoin de s'inquiéter. Aux Philippines, le général MacArthur avait négligé de placer son commandement sur le pied de guerre, même après avoir appris l'attaque japonaise sur Pearl Harbor.

L'attaque japonaise contre les Philippines

L'inaction de MacArthur et son incapacité à suivre les ordres de guerre entraînent la perte de la puissance aérienne américaine aux Philippines

Quelques minutes après l'attaque japonaise sur Pearl Harbor, qui a eu lieu vers 2 h 30 du matin le 8 décembre 1941 (heure de Manille), la nouvelle a été reçue au siège de la flotte asiatique des États-Unis aux Philippines. L'amiral Hart a été informé vers 3 heures du matin. La nouvelle n'a pas été transmise à l'armée. Peu après 3 heures du matin ce matin-là, le général MacArthur est informé de l'attaque japonaise par son chef d'état-major, le général de brigade Richard K. Sutherland. Un signaleur de l'armée avait appris la nouvelle en écoutant une radio californienne. À 3 h 40, le brigadier Leonard T. Gerow, chef de la division des plans de guerre de l'armée, téléphona à MacArthur depuis Washington pour confirmer que Pearl Harbor avait été attaqué par les Japonais. Il a dit à MacArthur qu'il "ne serait pas surpris si vous subissiez une attaque là-bas dans un proche avenir". [1]

Le commandant de la Far East Air Force de MacArthur, le général de division Lewis Brereton, a appris la nouvelle de Pearl Harbor par le général de brigade Sutherland peu avant 4 heures du matin. Brereton a immédiatement placé la seule arme offensive puissante de MacArthur en alerte de guerre. Beaucoup de ses aviateurs venaient à peine de rentrer dans leurs bases aériennes après la somptueuse fête à l'hôtel de MacArthur.

C'est à ce stade que le quartier général de MacArthur à Manille prend les caractéristiques d'un chapitre d'Alice au pays des merveilles. L'histoire rapporte que les Japonais ont lancé des attaques dévastatrices sur les bases aériennes de MacArthur vers 12h20. le 8 décembre 1941. Au lieu d'agir de manière décisive pour se préparer à une probable attaque japonaise contre les Philippines, MacArthur n'a pris aucune mesure significative entre 3h00 et 12h20. pour amener son commandement à un état de préparation approprié pour résister à une attaque et pour préserver sa force aérienne. Que la paralysie de MacArthur pendant ces neuf heures critiques soit due à l'indécision ou à l'influence restrictive du président Quezon, ou peut-être à une combinaison des deux, n'a jamais été expliqué de manière satisfaisante par les historiens. À partir de 5 heures du matin du 8 décembre 1941, le général de division Brereton a tenté de parler à MacArthur d'une réponse de l'Extrême-Orient à l'attaque japonaise sur Pearl Harbor, mais le général de brigade Sutherland lui a refusé à plusieurs reprises l'accès à MacArthur.

À 5h30 ce matin, MacArthur a reçu un câble de Washington lui enjoignant d'exécuter immédiatement le plan de guerre Rainbow -5. [2] On se souviendra du chapitre précédent, que Washington avait modifié le plan de guerre Rainbow -5 le 19 novembre 1941 pour inclure des ordres pour les avions de la Far East Air Force stationnée aux Philippines d'attaquer toutes les forces et installations japonaises à l'intérieur portée au début des hostilités. Les bases aériennes japonaises et les installations portuaires de Formose étaient à portée des B-17 de MacArthur. Deux des aspects les plus extraordinaires de ce matin étaient (a) l'échec de MacArthur à contacter et à conférer avec le commandant de sa Far East Air Force entre 5h00 et 11h00, et (b) l'échec de MacArthur à obéir à la fois au Rainbow 5 modifié plan de guerre et l'ordre de guerre transmis de Washington à 5h30

Le major-général Brereton était conscient de la propension japonaise à lancer des attaques surprises à l'aube, et il voulait persuader MacArthur de lancer un bombardement sur les bases aériennes japonaises de Formose. En attendant de voir MacArthur ce matin, Brereton a été informé par l'amiral Hart que des porte-avions japonais avaient bombardé l'hydravion américain William B. Preston dans la baie de Davao sur l'île de Mindanao, au sud des Philippines. Il s'agissait clairement d'un "premier acte manifeste" hostile de la part du Japon du type mentionné dans l'avertissement de guerre du général Marshall du 27 novembre 1941. En réponse à cet acte hostile direct contre un navire de guerre américain dans les eaux philippines, Brereton a de nouveau demandé à Sutherland de lui permettre de voir MacArthur. ou approuver le bombardement des bases aériennes japonaises sur Formose lui-même. Sutherland a refusé les deux demandes.

Craignant que son avion ne soit attrapé au sol par les Japonais et détruit, Brereton leur a finalement ordonné de survoler leurs aérodromes. Peu après 9 heures du matin, Brereton apprit que des avions japonais avaient attaqué le sud de Luzon, et il pressa à nouveau Sutherland d'obtenir l'autorisation d'attaquer les bases aériennes japonaises de Formose. Encore une fois Sutherland a refusé. Ce n'est qu'à 11 heures du matin que MacArthur a finalement approuvé un bombardement sur les bases aériennes japonaises. Brereton a ordonné à tous ses avions d'atterrir afin qu'ils puissent être ravitaillés et les bombardiers armés.

En conséquence directe de l'échec inexcusable de MacArthur à amener son commandement à un état de préparation approprié pour résister à une attaque japonaise probable, la plupart des avions de Brereton étaient assis sur leurs pistes d'atterrissage lorsque des bombardiers et des chasseurs japonais sont arrivés au-dessus vers 12 h 20. le 8 décembre et les a pris par surprise.

Reflétant le relâchement de la structure de commandement de MacArthur, les radars et autres avertissements de l'approche de formations aériennes non identifiées n'avaient pas été transmis aux commandants de bord des bases aériennes américaines. À la base aérienne de Clark Field, située à environ 80 km au nord de Manille, les bombardiers et chasseurs américains ont été pris au sol et la plupart ont été détruits. D'autres avions japonais ont attaqué la base aérienne de chasse américaine d'Iba sur la côte ouest de la principale île septentrionale de Luzon et ont détruit tous les chasseurs américains P-40 basés là-bas, à l'exception de deux. La moitié des avions de la Far East Air Force de MacArthur ont été détruits au sol le premier jour de l'attaque japonaise. La semaine suivante, la poursuite des attaques aériennes japonaises réduisit les avions restants de Brereton à une poignée de chasseurs P-40 et à une poignée de bombardiers B-17. Réalisant qu'il n'y avait plus assez de chasseurs pour protéger les bombardiers B-17, MacArthur ordonna à Brereton et à son personnel d'emmener les B-17 en sécurité en Australie.

Il a été difficile pour les historiens d'établir la raison de l'inaction fatale de MacArthur pendant les neuf heures cruciales qui se sont écoulées à Manille après l'annonce de l'attaque de Pearl Harbor. Il n'y a pas eu d'enquête du gouvernement américain sur le comportement de MacArthur du type de celui qui traitait des prétendues défaillances de commandement à Pearl Harbor. Interrogés de manière informelle après la guerre, les principaux acteurs de la catastrophe des Philippines semblaient soucieux de protéger leur propre réputation en rejetant la faute sur les autres.

L'échec de MacArthur à répondre de manière appropriée à l'urgence a été presque certainement influencé par la politique philippine. Le président des Philippines, Manuel Quezon, était un ami de MacArthur depuis de nombreuses années. Bien que les Philippines aient déjà été incluses, sans son consentement, dans la sphère de coprospérité japonaise pour la Grande Asie de l'Est, Quezon croyait naïvement que son pays n'était ni militairement ni économiquement important pour le Japon. Dans la poursuite de ce fantasme, Quezon avait espéré orienter les Philippines vers la neutralité en cas de guerre entre les États-Unis et le Japon. Lorsque Quezon reçut la nouvelle de l'attaque japonaise sur Pearl Harbor, il contacta immédiatement MacArthur pour l'exhorter à éviter toute action qui pourrait provoquer une attaque japonaise sur les Philippines. La pression de Quezon pour la neutralité se reflétait dans les ordres émis par MacArthur immédiatement après l'annonce de Pearl Harbor. Bien qu'il ait ordonné à son armée et à ses forces aériennes de se battre, MacArthur a ordonné à l'armée et à l'aviation américaines aux Philippines de ne pas lancer d'offensive contre le Japon. L'American Far East Air Force a été autorisée par MacArthur à riposter uniquement si elle était directement attaquée par les Japonais.

La pression de Quezon pour la neutralité semble avoir infecté le processus décisionnel au siège de MacArthur à Manille pendant les heures critiques qui ont immédiatement suivi Pearl Harbor. L'inaction coupable de MacArthur a été particulièrement dommageable pour le moyen de représailles le plus puissant des États-Unis, la Far East Air Force aux Philippines. L'historien de l'US Air Force, le Dr Daniel R. Mortensen, décrit la paralysie au siège de MacArthur pendant les premières heures suivant l'annonce de Pearl Harbor :

"Awakened before dawn on December 8, the military and political leaders at Manila realised that the disaster of Pearl Harbor might prevent the reinforcement of the islands. The shock of the Japanese attack on American territory, and the lingering hope that Japan might somehow ignore the Philippines, confused and paralysed MacArthur and other decision-makers. With Quezon urging neutrality, (Admiral) Hart hoping to regroup to the south, and (Major General ) Brereton calling for a strike against Formosa by his ill-prepared bomber squadrons, MacArthur's command post sank in a positive quagmire of indecision". De Delaying Action or Foul Deception, "War in the Pacific: Pearl Harbor to Tokyo Bay" (1991) at pages 53-54.

Drawing on the recollections of those who observed MacArthur at his headquarters during the critical nine hours between news of Pearl Harbor reaching Manila and the commencement of the Japanese air assault on the Philippines, his biographer William Manchester describes MacArthur's mental condition at this time as verging on "catatonic". The commander of America's Army and Air Force in the Philippines was observed to be "grey, ill and exhausted." Manchester was not a hostile biographer. He suggests that MacArthur's decision-making faculties may have become paralysed in the hours immediately following Pearl Harbor owing to "overload" caused by conflicting pressures. See William Manchester, "American Caesar", at pp. 230-231.

The inexcusable failure by MacArthur to place American military forces in the Philippines on a proper war footing immediately following news of the Japanese attack on Pearl Harbor compromised the defence of the Philippines. His neglect of his duty to the United States resulted in the effective elimination of American air power in the western Pacific by 15 December 1941, forced the complete withdrawal of the United States Asiatic Fleet from Philippine waters, and paved the way for the Japanese invasion that followed. The Navy and Army commanders at Pearl Harbor were relieved of their commands even though they were taken completely by surprise by the Japanese attack. MacArthur's disgraceful neglect of duty was much worse and would appear to have justified at the very least dismissal from command, and arguably consideration of court martial. MacArthur's subsequent escape to Australia with only his closest staff officers and family enabled him to escape scrutiny of his behaviour at that time. Brereton was posted to duty elsewhere. Senior officers who might have testified to MacArthur's neglect of duty and incompetence as a commander remained in the Philippines, and either died or suffered lengthy imprisonment in Japanese prison camps. Even after the truth became known at the end of World War II, MacArthur had established himself as an heroic figure and was never brought to account for this disgraceful episode in the Battle of the Philippines.

MacArthur was criticised after the war for what appeared to be an inexcusable failure to bring his command to a proper state of readiness to resist the Japanese attack that took place on 8 December 1941. It was suggested that he had failed to obey orders imposed on him by the amended Rainbow -5 war plan and the 5.30 a.m. cable from Washington on 8 December 1941. In his defence, MacArthur relied on the words "..the United States desires that Japan commit the first overt act" in General Marshall's war warning of 27 November 1941, and said, "my orders were explicit not to initiate hostilities against the Japanese". This ludicrous defence ignored the obvious facts that Pearl Harbor and the bombing of the William B. Preston in Philippine waters were each a hostile "first overt act". In conformity with his standard approach of blaming others for failures in his commands, MacArthur blamed Major General Brereton for the loss of half of the Far East Air Force on the ground.

Major General Brereton cannot escape criticism for the debacle that wiped out American air power in the Philippines in such a short time. Even allowing for MacArthur's fatal inaction during the crucial nine hours that elapsed after news of Pearl Harbor, Brereton should have responded to the danger created by MacArthur's inaction by taking sensible precautions to avoid all of his aircraft being caught on the ground by the Japanese. Those sensible precautions could have included maintaining combat fighter patrols over the main airbases while other fighters were being refueled, dispersing some of his fighters to secondary airfields, and withdrawing all of his B-17s to Mindaneo while MacArthur was paralysed by indecision.

The Japanese cut the American supply line to the Philippines

The Japanese plan to capture the Philippines included necessary military action to isolate the defenders of the Philippines from any hope of reinforcement from the United States. Within hours of Japan's surprise attack on Pearl Harbor, Japanese aircraft bombed Guam and Wake, America's two island outposts between Hawaii and the Philippines. On 10 December 1941, 5,000 troops of Japan's elite South Seas Detachment stormed ashore on Guam and quickly overran the small garrison of 300 US Marines. On 11 December 1941, a Japanese amphibious invasion force approached Wake Island. Here the Japanese received a nasty surprise. The Americans had reinforced their Marine garrison with twelve Grumman F4F Wildcat fighters and 5 inch coastal guns. As the Japanese warships approached Wake, they were subjected to heavy bombardment and were forced to withdraw with the loss of two destroyers and damage to several cruisers, destroyers and transports.

The Japanese mounted daily air attacks on the small Wake Island garrison, and after all of their aircraft had been destroyed, a second much more powerful invasion force attacked the island successfully on 22 December 1941. This second invasion force included two of Vice Admiral Chuichi Nagumo's powerful fleet aircraft carriers, Hiryu and Soryu . With three aircraft carriers at his disposal, the Commander-in-Chief of the Pacific Fleet, Admiral Kimmel, could probably have reinforced the defenders of Wake Island from Hawaii, and forced the Japanese into a drawn-out war of attrition in the central Pacific which would have hampered their aggression in the Philippines and the South-West Pacific. Unfortunately, Kimmel was not a bold commander. He passed up the opportunity and allowed Wake Island to fall to the Japanese.

Japanese troops land in the Philippines

Lieutenant General Masaharu Homma steps ashore at Lingayen Gulf after his troops have secured a beachhead.

Having won complete control of the skies over the Philippines, the Japanese poured in their troops on 22 December 1941. Two divisions of Lieutenant General Masaharu Homma's 14th Army landed at Lingayen Gulf which is located 120 miles (193 km) north of Manila on the west coast of Luzon. They were opposed by two Philippine Army divisions, but these inexperienced and poorly equipped troops were unable to hold their ground against the battle-toughened Japanese troops, and the Japanese advanced steadily towards Manila. The ease with which the Japanese established themselves on Philippine soil exposed the absurdity of MacArthur's boast that his troops would hold the Japanese on the beaches.


December 8 1941

Dans le livre The General vs the President, author H.W. Brands examines the often tenuous but respectful relationship between General Douglas MacArthur and President Harry Truman.

Besides their differing personalities, in the public eye, the two men drew widely opposite impressions. Truman had unexpectedly assumed the presidency amidst doubts about his leadership and foreign policy experience while MacArthur was the beloved general of the Allied forces in the Pacific.

Général Douglas MacArthur

After World War II ended and when North Korea threatened South Korea, both men had vastly different views on how America should proceed.

Truman gave MacArthur leverage, but China was drawn into the conflict and the two world powers were nearly brought to the brink of a nuclear war. Truman relieved the popular general of his duties. “With deep regret I have concluded that General of the Army Douglas MacArthur is unable to give his wholehearted support to the policies of the United States Government and of the United Nations in matters pertaining to his official duties,” Truman announced at a press conference. That explosive missive is the basis of Brand’s book.

But Truman, as important as he was to ending the war, was just a senator from Missouri when President Franklin Roosevelt crossed ways with MacArthur.

That relationship nearly reached the boiling point in 1941, shortly after Japan attacked Pear Harbor.

MacArthur and Roosevelt

MacArthur who is in the Philippines at the time Pearl Harbor was attacked feared the American bases on the island would be next. Il avait raison. The next day, December 8, Japan hit hard. MacArthur asked Roosevelt to immediately strike back. Force Russia to attack Japan, he pressed, before Japan can do more damage in the Philippines. Roosevelt ignored MacArthur’s plea and set his sights on Germany instead.

MacArthur rebutted. He supported a plan by Philippine President Manuel Quezon to broker a peace deal with Japan. It was the only way, MacArthur agreed, to avoid a “disastrous debacle.”

In retrospect, Brands assumes, MacArthur was abandoning the Philippines. But there were lives at stake. A defiant Roosevelt dismissed the peace deal. “American forces will continue to fly our flag in the Philippines,” the president commanded, “so long as there remains any possibility of resistance.”

Back home, MacArthur was being criticized for poor decision making.

Brands points out the there was a nine-hour window after the first dispatches were received that Japanese bombers were in the air. There was nothing anyone could do about the battleships in the Harbor but in the Philippines, in hindsight, why didn’t MacArthur order the planes moved out of the way?

MacArthur blamed his subordinates and miscommunication. Nevertheless, half of MacArthur’s forces were decimated in the attack and the Philippine’s line of defense was greatly diminished.

It would get worse. The conquest of the Philippines by Japan is still considered one of the worst military defeats in U.S. history.

Bombing of the Philippine Islands

MacArthur endured attacks from Japan forces by hunkering down on the Bataan peninsula and Corregidor Island. “Help is on the way,” MacArthur told the men. “Thousands of troops and hundreds of planes are being dispatched” he continued, hoping to boost morale.

None of it was even being considered.

The only order coming from Roosevelt was getting his four-star general out of the islands before all hell broke loose. MacArthur had no recourse. It was an order, not a choice. He took the next plane out and flew to Australia where he was to organize the counter offensive against Japan and pave the way to his own interminable place in American history. Roosevelt would later praise his departure, but MacArthur felt like he was abandoning his post.

Before boarding he told the troops, “I shall return.”

When MacArthur did return three years later he was hailed as a hero. “Though not by American soldiers he left behind [in the Philippines],” Brands writes in the book.


December 8, 1941: The War with Japan Begins

D ecember 7, 1941 is the day the attack on Pearl Harbor took place. A day later The United States and Great Britain declared war on Japan. World War two now had its two largest combatants fully engaged. The war would intensify as man&rsquos inhumanity to man scaled new and scientific heights.

&ldquoYesterday, December 7, 1941 &mdash a date which will live in infamy &mdash the United States of America was suddenly and deliberately attacked by naval and air forces of the Empire of Japan.&rdquo

It was around 9:30 in the morning when then president Franklin Delano Roosevelt went before the Congress to request a formal declaration of war against Japan. He gave a speech about the sad destruction of the pacific fleet the day before. His address was broadcast over every radio and school loud speaker in the country. The nation listened in mourning still dumbfounded by yesterday&rsquos brutal attack. 1,500 people were dead and 1,500 people were injured. The planes, boats, ships and artillery at the Pearl Harbor military installation lay in ruins. It seemed to many an unprovoked attack on a &ldquoneutral&rdquo nation. ABOVE: December 7th, 1941 &ndash Japan attacks Pearl Harbor

The United States had been assisting its old allies Britain and France with weapons and funds since the beginning of the war in 1939. So soon after the end of the Great War (914-1918), Britain was ill equipped to wage another campaign. The U.S. had declared itself neutral and Adolph Hitler had stated on several occasions he had no desire to go to war with the United States. Japan was Germany&rsquos ally and a part of a pact signed in 1940 by Italy, Germany and Japan that stated if a country (namely the United States) attacked one of the pact members they were automatically at war with the other two members.

There are several theories that the attack on Pearl Harbor was planned to ensure American involvement in World War II. FDR had pledged to the American people they would not become involved but he had informed Great Britain that he would support a war against Germany. No matter the cause, the attack the day before was to bring America into the war against Germany and all her allies. Less than half an hour after FDR finished his speech and he request for a declaration of war, Congress passed a resolution to enter a state of war with Japan. The vote was unanimous. A similar vote in the house had only one vote against. Before lunch on December 8, 1941 America was at war. LEFT: December 8th, 1941 &ndash The U.S. Declares War on Japan

American involvement with Japan would last until August of 1945 when two atomic bombs were dropped by the United States on the Japanese towns of Hiroshima and Nagasaki. Almost 200,000 people died as a result of the attacks. Japan, a thus far ruthless and determined opponent surrendered and one of history&rsquos bloodiest wars came to an end.


The Beginning of World War II

The nation was divided on entering the second war until the attack on Pearl Harbor occurred. This had everyone united against the Empire of Japan in remembrance and support of Pearl Harbor. At the end of the speech, Roosevelt asked Congress to declare war against Japan and his request was granted that same day.

Because Congress immediately declared war, the United States subsequently entered World War II officially. Official declarations of war must be done by Congress, who have the sole power to declare war and have done so on 11 total occasions since 1812. The last formal declaration of war was World War II.

The text below is the speech as Roosevelt delivered it, which differs slightly from his final written draft.


Voir la vidéo: 1941. Серия 8 2009 @ Русские сериалы (Mai 2022).


Commentaires:

  1. Quincy

    Pas mal, mais nous avons mieux vu. ... ...



Écrire un message